La Côte-d’Ivoire réactive son « plan national » de lutte contre le virus ébola

La Côte-d’Ivoire réactive son « plan national » de lutte contre le virus ébola
La Côte-d’Ivoire réactive son « plan national » de lutte contre le virus ébola

Africa-PressCôte d’Ivoire. Le gouvernement ivoirien a annoncé lundi « l’actualisation du plan national » de lutte contre la maladie à virus ébola, après l’apparition de nouveaux cas en Guinée, dans une déclaration.

Dimanche, la Guinée a déclaré « une épidémie de la maladie à virus ébola à Gouecké, dans la préfecture de N’zérékoré, une localité non loin de la frontière avec l’ouest de la Côte-d’Ivoire. Sept cas dont trois décès ont été enregistrés »

Le ministre ivoirien de la Santé Aka Aouélé a assuré « qu’aucun cas d’ébola n’a été déclaré en Côte d’Ivoire », précisant que « le dispositif actuel de lutte contre le covid-19 demeure et restera opérationnel pour la lutte contre la maladie sous la coordination du Comité technique de veille ».

« Pour réduire ce risque de propagation transfrontalière » de la maladie à virus ébola, le ministère de la Santé a décidé entre autres de la « réactivation du Centre des opérations d’urgence en santé publique en mode lutte contre ébola avec la désignation d’un gestionnaire d’incident, l’actualisation du plan national de préparation et de réponse à la maladie avec la mise en fonction du Centre de traitement ébola de Man (Ouest) »

La réactivation « des comités de vigilance sanitaire des localités frontalières », le renforcement du « contrôle sanitaire aux points d’entrée: Aéroports, ports, frontières terrestres », figurent au nombre des mesures arrêtées.

M. Aouélé a invité les populations à « limiter les mouvements transfrontaliers avec les zones affectées par la maladie à virus ébola »

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here