Hôpital Régional d’Ali-Sabieh : Prise de contact du préfet avec les responsables administratifs et le personnel soignant

5
Hôpital Régional d’Ali-Sabieh : Prise de contact du préfet avec les responsables administratifs et le personnel soignant
Hôpital Régional d’Ali-Sabieh : Prise de contact du préfet avec les responsables administratifs et le personnel soignant

Africa-Press – Djibouti. Le Préfet de la région, Abdoul-Malik Mohamed Banoïta, a fait immersion jeudi dernier à l’Hôpital Régional Docteur «Ahmed Absieh Warsama» dans le but de prendre contact avec ses responsables administratifs et ses professionnels en soins de santé.

Et ce, pour s’enquérir de la situation de fonctionnalité des différents services de soins du centre hospitalier.

Pour rappel, depuis son inauguration en avril 2016 par le chef de l’état, Ismaël Omar Guelleh, ce centre médical moderne assure le diagnostic, la surveillance et le traitement des malades, des blessés et femmes enceintes et mène également des actions de prévention et d’éducation à la santé. Cette structure sanitaire à l’architecture récente non pavillonnaire dispose de tous les plateaux techniques en vigueur en république de Djibouti.

Les différents soins médicaux offerts sont la médecine polyvalente : l’ophtalmologie, la stomatologie, la pédiatrie, les urgences, la maternité, les chirurgies orthopédie, viscérale, abdominale et évidemment un service de mise en charge de réanimation. Cet établissement couvre avec satisfaction les besoins en soins médicaux des habitants des deux régions du sud : Ali-Sabieh et Dikhil.

La visite du préfet a été organisée et conduite de façon méthodique et ordonnée par le premier responsable des lieux. Quelques instants après son arrivée, le chef de la préfecture a entamé sa prise de contact avec le bureau des affaires sociales de l’hôpital régional. Une entité qui a pour mission l’enregistrement des hommes ou femmes dépourvus de la carte d’assurance maladies ou des migrants admis au centre médical afin de leur prodiguer des soins médicaux.

La responsable de ce bureau a exposé au visiteur de marque les nombreux cas social de passage obligé pour recevoir des soins médicaux.

Puis, le directeur général, Docteur Abraham Meidan Kidani a conduit successivement le préfet dans les bureaux des médecins généralistes et les services de la pédiatrie où il a pu discuter avec eux sur le rythme et le nombre de consultations journalières. Il a eu l’occasion de prendre contact avec des médecins cubains expatriés où il a questionné sur leur travail et leur séjour dans la ville d’Ali-Sabieh.

Les étapes suivantes furent les services de la radiologie, de consultation de scanner et le laboratoire d’analyse sanguine et autres. Des entités hospitalières d’analyses diverses qui ont acquis des nouveaux équipements biomédicaux à la pointe de la technologie. Le préfet a de visu constaté les matériels et autres appareils médicaux modernes à la disposition des différents services médicaux. Lors de chaque passage d’une unité spécialisée des soins spécifiques. Le préfet a continué sa tournée au sein de l’hôpital régional en faisant immersion dans les services des urgences qui avait bénéficié, il n’y a pas si longtemps, une rénovation et autonomisation.

Le directeur-général, Docteur Abraham Meidan Kidani, a expliqué à son interlocuteur que les services des urgences qui sont le pivot de l’organisation sanitaires ont bénéficié des moyens humains et matériels supplémentaires. Ils sont opérationnels jour et nuit. Du fait de leur disponibilité permanente, ils sont en quelque sorte le point de départ de toute hospitalisation. Ils reçoivent des personnes affectées par toutes sortes de symptômes nécessitant des soins mineurs, des accidentés ou des individus transférés tardivement à l’hôpital avec des complications médicales nécessitant des interventions chirurgicales.

Il a fini ses explications, en concluant que les services des urgences ont été dotés d’une banque de sang, de radiologie, d’une entité d’analyse sanguine, d’une pharmacie et d’une espace d’hospitalisation.

Après le passage des services des urgences, le préfet Abdoul-Malik Mohamed Banoïta a été introduit dans la grande pharmacie, stock des médicaux et autres produits de soins. Là aussi, il a posé quelques questions sur la gestion du stock et sur son seuil d’alerte afin que le centre médical ne tombe jamais accourt des médicaments, des produits consommables et autres matériels de soins.

Cette immersion du préfet dans les diverses unités médicales et paramédicales a permis de découvrir des installations modernes et bien équipées. Mais aussi, il a pu constater de visu la propreté remarquable de l’hôpital, témoignant d’une rigueur exemplaire en matière d’hygiène et de sécurité sanitaire.

A l’issue de cette tournée, le chef de la préfecture a assisté une projection d’images et de statistiques sur l’historique de l’hôpital, ses avancées notables, ses limites ainsi que les perspectives d’avenir, tout en partageant des recommandations pertinentes pour l’amélioration continue des services offerts.

Le directeur a entre autres mis en lumière les nombreuses avancées médicales réalisées ces dernières années. Des progrès significatifs dans le domaine de l’équipement biomédicaux, de construction des centres de santé dans l’arrière-pays.

Les recommandations pertinentes du directeur ont été bien accueillies par le Préfet, qui a exprimé son soutien envers le développement continu de l’hôpital et son rôle crucial dans la région. Cette structure médicale exemplaire, a-t-il dit, est un véritable atout pour la communauté, offrant des soins de qualité et aspirant à un avenir prometteur dans le domaine de la santé.

Ali Ladieh

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Djibouti, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here