Le Ministre de la Communication chargé des postes et des Télécommunications reçoit une délégation de chefs d’entreprises japonais

3
Le Ministre de la Communication chargé des postes et des Télécommunications reçoit une délégation de chefs d’entreprises japonais
Le Ministre de la Communication chargé des postes et des Télécommunications reçoit une délégation de chefs d’entreprises japonais

Africa-Press – Djibouti. Le ministre de la Communication chargé des Postes et des Télécommunications, M. Radwan Abdillahi Bahdon a reçu jeudi dernier dans son cabinet une délégation de chefs d’entreprises japonais.

Conduite par l’ambassadeur du japon à Djibouti Otsuka Umio, l’objectif de la visite de cette délégation, composée de trois chefs d’entreprises nippons, consistait à tâter le terrain en déterminant les potentialités du secteur des télécommunications et ce en vue d’un éventuel investissement dans le pays.

L’entrevue s’est déroulée en présence du secrétaire général du Ministère de la communication chargé des postes et des Télécommunications M. Ahmed Youssouf Elmi, le directeur des TIC du MCPT Fayçal khaireh , le directeur général de l’Agence Djiboutienne de l’Information (ADI), M.Abdoulrazak Ali Diraneh. Du côté japonais, il faut noter la présence de M. Fumi shingai, PDG et fondateur de la société X-Hemistry, M. Atushi Takemaru, haut responsable de la société ICJ et de M. Yuya Adachi de la société Tinect. Après avoir souhaité la bienvenue à ses hôtes, le ministre de la Communication a remercié l’ambassadeur du Japon quant à l’engagement de son pays dont l’appui constant aux efforts de développement de notre pays et notamment en matière de communication.

Désireux de s’implanter sur notre sol, les chefs d’entreprises ont voulu connaître mieux ce secteur des télécommunications ainsi que les voies et moyens propices pour un éventuel investissement.

En s’adressant aux chefs d’entreprises, le ministre n’a pas manqué de présenter succinctement la feuille de route de son département qui vise à assurer aux djiboutiens d’un accès à l’internet à un bas coût, sans omettre de mettre en relief les avancées entreprises par son département pour faire de la République de Djibouti « un hub numérique », et de préciser le rôle incontournable de son pays pour servir un point d’ancrage pour les installations des câbles sous-marins devant permettre de relier les pays de la sous-région (Somalie, Ethiopie, Somaliland).

De ce fait, la République de Djibouti a énormément investi dans les installations de ces systèmes de fibres optiques pour en arriver là.

Quant aux chefs d’entreprises, cette visite leur a servi de mieux connaître le secteur des télécommunications du pays.

L’entretien s’est achevé avec un échange fructueux et par une promesse d’ investissement japonais en matière des télécommunications.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Djibouti, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here