MCPT – Une campagne de sensibilisation sur la transparence, l’engagement civique et la responsabilité publique

5
MCPT – Une campagne de sensibilisation sur la transparence, l’engagement civique et la responsabilité publique
MCPT – Une campagne de sensibilisation sur la transparence, l’engagement civique et la responsabilité publique

Africa-Press – Djibouti. Avec la vision 2035, la République de Djibouti s’est engagée dans une série de réformes tous azimuts dont un volet essentiel visant à garantir la bonne gouvernance. En effet, cet objectif s’articule autour de deux points clés.

Le premier concerne la mise en place d’un exercice du pouvoir marqué par la confiance entre gouvernants et gouvernés avec l’éxécutif qui rend compte périodiquement de la gestion des affaires de l’Etat, notamment de l’utilisation transparente des ressources publiques sans récuser les critiques des citoyens.

Le second point appuie la nécessité de former la société civile aux valeurs morales, civiques, et à la citoyenneté, participant pleinement à la définition des politiques et à la prise de décisions.

Une administration performante, fondée sur une gestion transparente et efficace passant par une plus grande implication des usagers et du grand public.

C’est dans cet esprit et fort de cette conviction, que le Ministère de la Communication des Postes et Télécommunications avec l’appui du PNUD, lance une campagne de sensibilisation sur la transparence, l’engagement civique et la responsabilité publique.

Cette campagne, qui s’inscrit dans un vaste plan de communication, vise à vulgariser les rôles des entités ayant la charge de garantir la bonne gouvernance, de mettre en lumière les mécanismes de redevabilité existants, et d’indiquer les moyens de recours à la disposition du citoyen.

Aussi le ministère de la Communication Chargé des Postes et Télécommunications en collaboration avec le PNUD (Programme des Nations-Unies pour le Développement) et le Cabinet de l’Agence «In’COM » (In’COM est un cabinet de Communication et Marketing de toutes tailles et de tous secteurs dans la définition et la mise en place de leur stratégie marketing) a organisé une réunion de travail sur la transparence, la responsabilité et l’engagement civique.

Présidé par le Secrétaire générale du ministère de la Communication Chargé des Postes et Télécommunications M. Ahmed Youssouf Elmi , cette importante rencontre a vu la participation du Directeur de la Communication du ministère de la Communication M. Ibrahim Miyir Ali, le Représentant du PNUD M.

Gael Olivier, des représentants des institutions étatiques de contrôle tels que la Cour des Comptes, l’Inspection Générale d’Etat, l’Inspection générale des Finances, la Commission Nationale pour la Prévention et la lutte contre la Corruption, des journalistes etc.

Au cours de ladite réunion Mme Amina Houmed Hassan a exposé d’une façon constructive en long et en large la stratégie du Cabinet «In’Com » sur la promotion d’une gouvernance efficace et inclusive, fondée sur une gestion transparente et des mécanismes de redevabilité.

Selon Mme Amina Houmed cela passe par la mise en place d’un environnement propice à l’engagement du grand public et des citoyens. S’en est suivi un débat houleux et constructif entre les responsables présents à cette importante réunion.

Des questions telles qu’est-ce une administration efficace au service du citoyen, l’adoption et l’appropriation des principes de bonne gouvernance, qu’est-c e qu’un citoyen engagé, faire connaître au public les différentes institutions créées pour veiller sur la bonne gouvernance et la transparence dans l’administration à Djibouti ont été les points clés analysés durant cette réunion.

Djibril Abdi Ali

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Djibouti, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here