Semaine nationale de la solidarité : De l’assistance à l’autonomisation

0
Semaine nationale de la solidarité : De l’assistance à l’autonomisation
Semaine nationale de la solidarité : De l’assistance à l’autonomisation

Africa-Press – Djibouti. Le 12 janvier 2008, le Président de la République M. Ismail Omar Guelleh instaure pour la première fois une semaine axée sur la solidarité dans l’optique d’affirmer les priorités politiques fondamentales du gouvernement et d’illustrer les champs possibles de l’action sociale, dans une dynamique pour la cohésion sociale, à travers le ministère des Affaires Sociales et des Solidarités.

Crée à l’initiative du développement social (INDS, 2007), le ministère des Affaires Sociales et des Solidarités (MAAS) exécute depuis 14 ans la politique de lutte contre la pauvreté et la promotion de la solidarité nationale. Autrefois appelé le Secrétariat d’Etat aux Affaires Sociales (SEAS), la stratégie nationale de protection sociale (2018-2022) du ministère vise à réduire la pauvreté extrême de la population Djiboutienne à travers les programmes de filets sociaux.

En effet, avérés être des outils efficaces freinant la pauvreté, les filets sociaux ont contribué de manière importante à la réduction de la pauvreté extrême et ont aidé parallèlement à promouvoir la croissance économique du pays.

Dans la continuité de ses interventions et pour accélérer le processus de réduction de la pauvreté, le département des Affaires Sociales oriente désormais sa stratégie vers l’autonomisation et la résilience de la population vulnérable, tout en maintenant l’assistance sociale des plus desservis, à travers l’accès en micro finance pour la création des activités génératrices de revenus.

Les interventions et programmes sociaux élaborés en faveur de la population illustrent la nouvelle vision du département. En effet, outre les transferts monétaires offerts à la population démunie, les programmes sociaux, tels que le projet Intégré des transferts monétaires et de renforcement du capital humain (PITCH) valorise désormais la bancarisation des ménages vulnérables auprès des institutions de micro finance, notamment auprès de la Caisse d’Epargne et de Crédit (CPEC). Outillés pour être acteur de leurs propres développements, les ménages vulnérables sont accompagnés, et incité à épargner leurs ressources monétaires dans le but de renforcer leurs résiliences.

Indépendamment de l’autonomisation individuelle des ménages vulnérables bénéficiaires des programmes, le ministère valorise également le développement conduit par les communautés (DCC). Cette approche consiste à donner aux communautés le pouvoir de contrôler les décisions et les ressources relatives à leur développement et fait partie des principaux outils stratégiques déployés dans les programmes menés au sein des régions de l’intérieur. Par ailleurs, pour améliorer les programmes de transfert monétaire, le ministère se dirige également vers la digitalisation de ses services. Au vu de cette stratégie, le département a initié pour l’année 2022, la numérisation des transferts monétaires pour la bonne exécution du programme d’Assistance Sociale des Etudiants issue des régions de l’intérieur (ASERI). Ce même programme qui, dans le passé distribuait des coupons aux étudiants bénéficiaires prend la vague de l’ère digitale avec un transfert numérique financier à travers la plate-forme D-Money.

Face à cette évolution de la stratégie de protection sociale, la semaine nationale de la solidarité de 2022 portera sur la thématique suivante : « la politique nationale de pauvreté, de l’assistance vers l’autonomisation ». Cet évènement sera l’occasion de valoriser les domaines d’intervention des services sociaux du gouverne ment qui œuvrent pour le bien-être et l’autonomisation de la population pauvre.

A cet effet, le ministère des Affaires Sociales et des Solidarités célébrera sa semaine nationale du 09 au 17 janvier 2022 et mettra en œuvre plusieurs activités en milieu urbain et rural.

Nous reviendrons plus en détail sur cette semaine nationale de la solidarité dans nos prochaines éditions.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Djibouti, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here