Ali-Sabieh – Tournée de prise de contact du ministre délégué chargé de la décentralisation

10
Ali-Sabieh – Tournée de prise de contact du ministre délégué chargé de la décentralisation
Ali-Sabieh – Tournée de prise de contact du ministre délégué chargé de la décentralisation

Africa-PressDjibouti. Après le chef-lieu de la région de Dikhil, le jour précédent pour une visite similaire, le ministre délégué chargé de la décentralisation, Kassim Haroun Ali conduisant une importante délégation composée du secrétaire général, Issa Mohamed Faraj et d’autres hautes personnalités de son département gouvernemental s’est rendu mardi dernier au chef-lieu de la région d’Ali-Sabieh, la ville d’Aska.
Son déplacement s’inscrit dans le cadre de sa tournée de prise de contact avec les autorités des régions de l’intérieur du pays, des élus locaux, des chefs coutumiers, des femmes actives et influentes de la société civile tout en prenant le pouls des services administratifs au service de la population sis dans les locaux du siège du conseil régional.
A son arrivée à Ali-Sabieh, le membre du gouvernement a été reçu chaleureusement par le préfet de la région, Moussa Aden Miganeh dans son bureau à la préfecture. Ce dernier lui a souhaité la bienvenue au chef-lieu de sa région, Ali-Sabieh-ville, et s’est entretenu brièvement avec lui.
A la fin de leurs conversations courtoises, le représentant du pouvoir public a conduit le visiteur de marque au siège du conseil régional.
A cet endroit, le ministre Kassim Haroun Ali a été accueilli en grande pompe par le président de cette institution régionale de la décentralisation, Omar Ahmed Waïs entourés du député, membre de l’Assemblée Nationale, Abdi Khaireh Bouh, de son vice-président, Nouh Saïd Gueldon, des élus locaux, des fonctionnaires des services déconcentrés de l’état, des employés des différents services ou entités administratives en fonction sur place, des chefs coutumiers, des éminents oulémas, des femmes influentes de la société civile et d’autres anonymes. Juste après, les responsables régionaux ont introduit le chef du département ministériel délégué, chargé de la décentralisation dans la grande salle des réunions des lieux archicomble des assajogs de tous les âges et de toutes les catégories sociales.

En premier lieu, le président du conseil régional s’est exprimé en ces termes : «Ce matin, nous recevons le ministre délégué, chargé de la décentralisation au sein du gouvernement, Kassim Haroun Ali. Nous lui souhaitons la bienvenue dans la belle ville d’Ali-Sabieh. C’est sa première visite dans notre région qui signifie prise de contact avec les responsables régionaux et les porte voix de la population. Excellence, Monsieur le ministre, le conseil régional d’Ali-Sabieh travaille sans relâche et améliore chaque jour de plus, les services administratifs au profit des habitants », l’a-t-il fait savoir. A son tour, le préfet Moussa Aden Miganeh a annoncé à l’adresse de l’hôte des assajogs : « Le conseil régional est utile et fait des progrès continuels en matière d’apports sociaux dans beaucoup de domaines de la vie de ses administrés ».
Pour sa part, le membre du gouvernement a, tout d’abord, remercié les autorités régionaux et les représentants de la population de leur accueil chaleureux et enthousiaste.
Puis, il a prononcé à l’égard des élus locaux et leur tête le message suivant :
« Après avoir évoqués d’autres défis majeurs de la décentralisation tels que le transfert des compétences ou la déconcentration, je voudrais à présent attirer un instant votre attention sur l’autre pilier de la décentralisation à savoir, la gouvernance locale.
La gouvernance locale est essentielle pour la promotion d’un développement inclusif et durable, du bien-être ou d’une résilience sociale et économique plus forte. L’exercice de leur pleine responsabilité par les autorités locales doit être examiné au regard de leur redevabilité vis-à-vis des usagers et des citoyens qu’elles servent.
Les autorités locales doivent aussi rendre compte de leurs mandats, pouvoirs et fonctions auprès de la communauté et des usagers qu’elles gouvernent. Il est ici question des mécanismes permettant à la population de s’engager, voire même de participer au processus de prise des décisions. La collaboration étroite avec les citoyens et les usagers peut aller au-delà de la consultation et du dialogue à travers la coproduction et la fourniture conjointe des services publics. En concluant : « Je tiens à insister sur le fait que les collectivités territoriales se doivent de rester particulièrement attentif à l’application des règles de la bonne gouvernance dans l’atteint des objectifs de la décentralisation fixés par le président de la République, son excellence Ismaël Omar Guelleh », pour ne citer que ces points forts de son discours face à ses interlocuteurs régionaux.
A l’issue de cette première rencontre, les autorités locales ont conduit le ministre délégué chargé de la décentralisation au siège de la trésorerie régionale dans le but de s’enquérir de l’état du recouvrement fiscal. Ils étaient reçus par son directeur, Mohamed Abdallah Ahmed, qui les a introduits dans le service de recouvrement fiscal en expliquant aux visiteurs de marque son fonctionnement.
Pour rappel, le trésor national avait rétrocédé depuis l’année 2018 aux centres régionaux des impôts, la collecte des patentes diverses, des taxes relatives aux multiples commerces dans la région et autres impôts fonciers.
A cette époque, le but était de doter un budget conséquent aux conseils des régions de l’intérieur du pays pour que ces organes de la décentralisation puissent œuvrer pour un véritable développement durable utile à leur population.
Après le siège de la trésorerie locale, le ministre Kassim Haroun Ali a été conduit au siège de l’Agence de la Voirie d’Ali-Sabieh appelé par son acronyme AVAS.
Son directeur général, Radwan Aden Aïnane lui a expliqué que celle-ci est un établissement public qui assume la responsabilité de la collecte des ordures ménagères. Elle a été créée à l’initiative des responsables du conseil régional pour garder propre l’environnement urbain de leur ville.
A la fin de matinée, le ministre délégué, chargé de la décentralisation a visité un site en chantier sis au périphérique immédiat de la ville.
Une aire de jeux dédiée à la distraction des enfants ou une sorte de parc de visite pour famille. Les lieux ont bénéficié d’un financement de l’Union Européenne et de l’expertise France pour sa réalisation dans le cadre du programme à l’Appui de la Décentralisation et des Initiatives Locales (ADIL).
Sa première visite officielle à Ali-Sabieh s’est terminée par des premières discussions de proximité ou une rencontre de prise de contact, depuis sa nomination à la tête de ce département gouvernemental, avec les chefs coutumiers et les femmes actives de la société civile de la région.
ALI LADIEH

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here