CNI électronique : Oligui Nguéma a obtenu son NIP à la DGDI

2
CNI électronique : Oligui Nguéma a obtenu son NIP à la DGDI
CNI électronique : Oligui Nguéma a obtenu son NIP à la DGDI

Africa-Press – Gabon. Le Président de la Transition, Brice Clotaire Oligui Nguema s’est rendu lundi à la Direction Générale de la Documentation et de l’Immigration (DGDI) où il est allé retirer son attestation du Numéro d’Identification Personnel (NIP) obligatoire pour se faire établir la Carte Nationale d’Identité Électronique (CNIE) dans quelques mois.

Le général Brice Clotaire Oligui Nguema était accompagné pour la circonstance par le ministre de l’Intérieur et de la sécurité Hermann Immongault.

« Comme ses concitoyens déjà inscrits sur la liste électorale depuis 2013 à ce jour, par le biais de l’Identité Biométrique Officielle du Gabon (IBOGA), le Chef de l’Etat s’est prêté à cet exercice, non seulement pour l’exemple qui vient d’en haut, mais aussi pour obtenir son attestation du NIP, document essentiel pour la demande de la Carte Nationale d’Identité Électronique (CNIE) dans quelques mois », résume un communiqué du ministère de l’Intérieur.

La campagne de délivrance de Numéros d’identification personnelle (NIP) a été lancée le 29 mars dernier à Libreville.

Exceptée la DGDI, 11 autres sites sont dédiés à cette campagne, à Libreville intra-muros, Owendo, Akanda et Ntoum. Elle concerne tous les citoyens gabonais âgés de 16 ans et plus.

L’attestation de numéro d’identification personnelle est le seul document qui donnera droit à la carte nationale d’identité électronique. Les demandeurs doivent présenter un passeport ordinaire ou un acte de naissance légalisé. Le certificat de nationalité et la quittance du trésor pour les citoyens ayant acquis la nationalité gabonaise.

La délivrance des nouvelles cartes interviendra dans les prochains jours. Libreville a opté pour la carte nationale d’identité électronique pour mettre de l’ordre dans son fichier d’état civil.

Marie Dorothée

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Gabon, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here