Commission vérité et réconciliation : la plateforme Éveil 241 favorable

3
Commission vérité et réconciliation : la plateforme Éveil 241 favorable
Commission vérité et réconciliation : la plateforme Éveil 241 favorable

Africa-Press – Gabon. La plateforme 241, qui se veut une plate-forme républicaine de suivi et d’accompagnement de la gouvernance du Comité pour la Transition et la Restauration des Institutions (CTRI, au pouvoir), regroupant les anciens députés de la 13ème législature, s’est dit favorable à la mise en place d’une commission vérité et réconciliation pour panser les plaies d’un passé gabonais douloureux.

« Le peuple gabonais appelle à regarder notre histoire, notre mémoire collective douloureuse de plus de cinquante ans pour certains et de près de quatorze ans pour d’autres, afin de panser les plaies après que tout ait été dévoilé au sujet des crimes de toute nature que notre pays a enregistrés », a indiqué Eveil 241 dans sa déclaration.

Convaincu de la nécessité de cette démarche fortement sollicitée, indique-t-on, par la population, la plateforme républicaine Éveil 241 suggère, aux commissaires du Dialogue National Inclusif en cours, « d’inscrire, en lettre d’or, la recommandation d’une préparation méticuleuse de cette commission par les Autorités gouvernementales futures de notre pays, le Gabon ».

Pour l’Éveil 241, Le Président de la Transition, le général Brice Clotaire Oligui Nguema « en est le premier, nous nous en doutons bien, à être conscient de cette volonté ; entendu que le coup de libération est l’expression de dire: ASSEZ ! les gabonais méritent de connaître le bonheur ».

Camille Boussoughou

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Gabon, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here