Gabon-Maroc : Vers l’organisation d’un Forum économique

5
Gabon-Maroc : Vers l’organisation d’un Forum économique
Gabon-Maroc : Vers l’organisation d’un Forum économique

Africa-Press – Gabon. Le ministre gabonais des Affaires étrangères a rencontré son homologue marocain, le 8 juin à Rabat. Michaël Moussa Adamo et Nasser Bourita ont notamment souligné la nécessité d’organiser un Forum économique en vue de participer à la diversification de l’économie gabonaise.

En vue de consolider des relations déjà au beau fixe, le Gabon et le Maroc. Les deux parties ambitionnent et effet de renforcer leur coopération sectorielle entre par une contribution plus prononcée du secteur privé en tant que catalyseur de leur partenariat économique. Un projet évoqué entre le ministre gabonais des Affaires étrangères et son homologue marocain, le 8 juin à Rabat, en marge de la Conférence Ministérielle des Etats africains atlantiques.

Dans cette perspective, Michaël Moussa Adamo et Nasser Bourita ont souligné «la nécessité de redynamiser le Conseil d’Affaires maroco-gabonais et d’organiser un Forum économique en vue de participer à la diversification de l’économie gabonaise sur la base de partenariats d’affaires dans les domaines de l’agriculture, de l’énergie, des mines, du tourisme, de l’éducation et de l’économie numérique ainsi qu’à travers l’accompagnement du Gabon par le biais d’investissements dans les secteurs visés par son Plan d’accélération de la transformation de l’Economie (PAT)».

Les relations diplomatiques entre le Maroc et le Gabon sont « vieilles » d’une cinquantaine d’années. Sous Omar Bongo Ondimba et Hassan II, la diplomatie et la formation étaient les principaux axes de coopération. Leurs successeurs, Ali Bongo Ondimba et Mohammed VI ont densifié la coopération économique avec l’implantation au Gabon de très nombreuses entreprises privées marocaines. En 2015, le cumul des investissements directs étrangers marocains au Gabon a atteint près de 400 millions de dollars, faisant du Gabon le premier destinataire des investissements marocains en Afrique centrale.

Le ministre gabonais des Affaires étrangères a rencontré son homologue marocain, le 8 juin à Rabat. Michaël Moussa Adamo et Nasser Bourita ont notamment souligné la nécessité d’organiser un Forum économique en vue de participer à la diversification de l’économie gabonaise.

En vue de consolider des relations déjà au beau fixe, le Gabon et le Maroc. Les deux parties ambitionnent et effet de renforcer leur coopération sectorielle entre par une contribution plus prononcée du secteur privé en tant que catalyseur de leur partenariat économique. Un projet évoqué entre le ministre gabonais des Affaires étrangères et son homologue marocain, le 8 juin à Rabat, en marge de la Conférence Ministérielle des Etats africains atlantiques.

Dans cette perspective, Michaël Moussa Adamo et Nasser Bourita ont souligné «la nécessité de redynamiser le Conseil d’Affaires maroco-gabonais et d’organiser un Forum économique en vue de participer à la diversification de l’économie gabonaise sur la base de partenariats d’affaires dans les domaines de l’agriculture, de l’énergie, des mines, du tourisme, de l’éducation et de l’économie numérique ainsi qu’à travers l’accompagnement du Gabon par le biais d’investissements dans les secteurs visés par son Plan d’accélération de la transformation de l’Economie (PAT)».

Les relations diplomatiques entre le Maroc et le Gabon sont « vieilles » d’une cinquantaine d’années. Sous Omar Bongo Ondimba et Hassan II, la diplomatie et la formation étaient les principaux axes de coopération. Leurs successeurs, Ali Bongo Ondimba et Mohammed VI ont densifié la coopération économique avec l’implantation au Gabon de très nombreuses entreprises privées marocaines. En 2015, le cumul des investissements directs étrangers marocains au Gabon a atteint près de 400 millions de dollars, faisant du Gabon le premier destinataire des investissements marocains en Afrique centrale.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Gabon, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here