Un demi-siècle d’amitié sino-gabonaise : Bilan et perspectives d’un partenariat dynamique

2
Un demi-siècle d’amitié sino-gabonaise : Bilan et perspectives d’un partenariat dynamique
Un demi-siècle d’amitié sino-gabonaise : Bilan et perspectives d’un partenariat dynamique

Africa-Press – Gabon. Il y a 50 ans, le Gabon et la Chine, désormais premier partenaire économique du pays, scellaient une coopération bilatérale qui continue de se raffermir au fil des années. Les festivités de l’établissement de ces relations diplomatiques se sont déroulées, le 19 avril à Libreville, autour de plusieurs manifestations parmi lesquelles une conférence-débat sur le thème «Partenariat stratégique de coopération globale: Enjeux et perspectives» et une exposition des produits chinois réalisés dans le pays. C’était également l’opportunité pour les officiels de faire le bilan de cette collaboration en chiffres.

Le Gabon et la Chine ont célébré, le vendredi 19 avril à Libreville, le 50e anniversaire de l’établissement de leurs relations diplomatiques. 50 ans d’une amitié qui ne cesse de se développer pour être finalement élevée au niveau de Partenariat stratégique de Coopération globale depuis 2023. Pour cet anniversaire, quelques chiffres ont été évoqués, expliquant le dynamisme de cette coopération.

Le ministre des Affaires étrangères, Régis Onanga Ndiaye, représentant la partie gabonaise, a estimé que «la célébration de cet anniversaire marque un tournant particulier de la coopération sino-gabonaise». «Je voudrais le réitérer et me satisfaire des avancées significatives obtenues à tous les niveaux et dans divers domaines», a-t-il laissé entendre. La partie chinoise, représentée par le charge d’Affaires de l’ambassade de Chine au Gabon, Zhu Xiaole, a fait savoir que «la clé de nos 50 ans d’amitié réside dans l’esprit marqué par la sincérité et l’égalité, le bénéfice mutuel, le développement commun, ainsi que l’inclusion et l’inspiration mutuelle».

Depuis l’établissement desdites relations diplomatiques, la Chine mène au Gabon une intense activité au niveau économique et commercial. L’empire du Milieu est en effet le plus grand partenaire du Gabon depuis plusieurs années et contribue largement au développement socio-économique du pays, avec une vingtaine d’entreprises financées, installées dans la Zone d’investissement spécial de Nkok. Elles agissent dans le secteur de la transformation du bois, de la création des industries innovantes telles que le recyclage, la construction de Zones économiques spéciales et de parcs industriels ; des secteurs à fort potentiel générant des opportunités d’emploi et dynamisant les activités économiques locales.

«En 2022, le volume des échanges commerciaux entre les deux pays avait atteint 4,55 milliards de dollars, soit une hausse d’environ 50%, au profit d’une croissance commerciale mutuellement bénéfique», a fait savoir le chef de la diplomatie gabonaise. Selon Régis Onanga Ndiaye «ce niveau connaitra dans un futur proche une évolution remarquable avec la possibilité d’accorder l’accès au marché chinois à un plus grand nombre de produits gabonais».

En attendant cette vitesse de croisière, la Chine a accompagné le Gabon dans la construction des sièges de l’Assemblée nationale, du Sénat et de la Radiodiffusion télévision gabonaise, mais aussi des stades, des hôpitaux et des écoles. «Il y a également le barrage du Grand Poubara, la route Port Gentil-Omboué, trois centres de formation professionnelle, etc.», a rappelé le diplomate chinois.

La Chine a accordé des bourses d’études au Gabon depuis 1975. Actuellement, environ 700 étudiants gabonais poursuivent leurs études supérieures en Chine. Sur ce plan, portant sur le renforcement des capacités, la Chine organise chaque année plusieurs formations et séminaires en faveur des fonctionnaires et des professionnels du Gabon.

Depuis 1977, la Chine a envoyé au total 25 missions médicales à Libreville et à Franceville. Le navire-hôpital chinois ‘Arche de la Paix’, en visite au Gabon en 2017, a effectué plus de 6 000 consultations et traitements.

Toutes choses ayant amené le ministre des Affaires étrangères à déclarer que «le gouvernement gabonais se félicite de ce niveau de coopération avec la Chine, qui est devenue ces dernières années un des acteurs majeurs du développement économique des pays africains».

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Gabon, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here