Concours d’entrée à l’INJS : la correction des épreuves se déroule bien selon le Ministre des Sports et sa collègue de la Fonction publique

1
Concours d’entrée à l’INJS : la correction des épreuves se déroule bien selon le Ministre des Sports et sa collègue de la Fonction publique
Concours d’entrée à l’INJS : la correction des épreuves se déroule bien selon le Ministre des Sports et sa collègue de la Fonction publique

Africa-Press – Gabon. Le Ministre de la Culture, de la Jeunesse, des Sports et des Arts, Dr André-Jacques Augand, accompagné de sa collègue de la fonction publique Louise Boukandou Moussavou, ont effectué ce jour une descente de terrain à l’Institut national de la jeunesse et des sports (INJS) afin de s’enquérir de le bonne évolution du niveau de la correction des épreuves du concours d’entrée dans cette grande école tenu le 03 février le dernier.

« Le concours s’est bien déroulé dans l’ensemble, nous avons mis en place des commissions paritaires avec la fonction publique. Je puis vous rassurer que les choses se déroulent bien et vont continuer à bien se dérouler », a rassuré Augand.

Conscient du prix qu’attache le Président de la Transition, le Général Brice Clotaire Oligui Nguema à ces différents concours qui permettront à plusieurs jeunes de se trouver dans une situation professionnelle stable, les Ministres ont reboosté les troupes et exigé un travail bien fait afin de procéder à la publication des résultats dans les délais requis. Les correcteurs qui s’activent pleinement ont rassuré les deux membres du gouvernement qui veulent prendre le taureau par les cornes pour éviter une éventuelle contestation des résultats.

Le concours d’entrée à l’institut national de la jeunesse et des sports avait enregistré plus de 5 000 candidats internes et externes. Les résultats devraient être connus d’ici fin mars.

Récemment, les candidats recalés au concours des Forces de police nationale ont vivement contesté les résultats. Ils reniflent une possible manipulation des résultats. Selon eux, des mains noires à tous les niveaux auraient écarté les candidats ayant composé au profit d’autres qui n’auraient même pas participé à une épreuve.

Betines Makosso

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Gabon, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here