Un petit génie gabonais révélé depuis la Tunisie

3
Un petit génie gabonais révélé depuis la Tunisie
Un petit génie gabonais révélé depuis la Tunisie

Africa-Press – Gabon. Le rappeur Don’zer qui s’est révélé aux gabonais en 2017 par un clip à succès baptisé « goudronier » faisant l’apologie du braquage et de la consommation des « kobolo » c’est-à-dire des Tramadol a finalement prouvé hier mercredi qu’il est un géni au talent inné.

Le jeune rappeur qui manie le « tolibangando » (langage des drogués) avec une agilité laissant penser qu’il est possédé par la drogue a pulvérisé le record de sa promotion en comptabilité de l’Université arabe des sciences de Tunis. Il termine naturellement.

Le petit génie gabonais a obtenu la note de 18/20 au terme de la soutenance de son travail sur La Poste tunisienne.

Ce succès séduit plus d’un gabonais même ceux qui ont critiqué son clip sur les « goudronniers ». Il est l’un des rares étudiants gabonais ces derniers années qui se distingue par son travail. Les autres comme ceux du Sénégal croient hisser haut le vert, jaune et bleu par les bagarres dans les bars…

Don’zer est l’auteur de titres à succès tels que « Go C Go » (2018), « Wata » (2019) ou encore « Faux since« , « YG » (2021) et « Ancien » (2022). Il annonce pour bientôt la sortie de son prochain single « Implication », selon le média en ligne Gabonreview.

Lien du clip goudronier :

Joint par Gabonreview, le jeune rappeur, pas peu fier de son résultat, promet de ne pas s’arrêter en si bon chemin. Il prévoit de s’inscrire l’année prochaine en Master 1, cette fois en Administration des affaires. Il aspire à devenir un businessman… s’il ne l’est déjà en réalité avec sa musique.

Antoine Relaxe

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Gabon, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here