Béa Diallo : « la Guinée ne peut pas ne pas organiser la CAN 2025 »

4
Béa Diallo : « la Guinée ne peut pas ne pas organiser la CAN 2025 »
Béa Diallo : « la Guinée ne peut pas ne pas organiser la CAN 2025 »

Africa-Press – Guinée. Malgré le doute et les interrogations qui deviennent de plus en plus persistants, Lansana Béa Diallo, lui, reste optimiste quant à la tenue de la Coupe d’Afrique des nations, CAN 2025, en Guinée. Au cours d’une conférence de presse qu’il a co-animée ce lundi 27 juin 2022, avec d’autres membres du gouvernement, le ministre de la jeunesse et des sports a déclaré que la Guinée ne peut pas ne pas organiser cette compétition. Il assure que le gouvernement travaille d’arrache-pied pour mettre en place les infrastructures permettant au pays d’abriter, pour la première fois de son histoire, le plus grand événement footballistique du continent.

« La question de la tenabilité (de la CAN 2025 en Guinée) est une priorité gouvernementale. Il a été décidé par le gouvernement et par le président de la République d’en faire une priorité. On a rencontré les autorités de la CAF qui sont venues pour voir où est-ce qu’on en était. Aujourd’hui, les entreprises ont été entièrement sélectionnées pour pouvoir effectivement construire les stades : 6 stades de compétition, 27 stades d’entraînement, des villages CAN et puis derrière, il y aura des hôtels qui vont être faits, il y aura des aéroports, des hôpitaux et des infrastructures routières qui vont évidemment aller de l’aéroport vers les sites de compétition qui vont être développés. Ça, c’est quelque chose qui est dans la priorité du gouvernement et qui a été lancé.

Donc les financements vont être mis en place le plus rapidement possible. Ce n’est pas une question de tenabilité ou pas aujourd’hui, accompagnez-nous, dites-vous qu’on est en train de le faire, et on va le faire. On ne peut pas ne pas le faire. La Guinée ne peut pas ne pas organiser cet événement », a déclaré Lansana Béa Diallo, ajoutant que l’organisation cette compétition va contribuer au développement de la Guinée. « En termes de priorités, on va développer le pays, on va créer des infrastructures, on doit créer de l’emploi. Et la CAN permet d’avoir tout ça, dans un programme commun avec une transversalité avec tous les autres départements. Donc la CAN va se faire si Dieu le veut ».

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Guinée, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here