MICROCREDIT : le CRG, une institution solide à la pointe de la lutte contre la pauvreté en Guinée

2
MICROCREDIT : le CRG, une institution solide à la pointe de la lutte contre la pauvreté en Guinée
MICROCREDIT : le CRG, une institution solide à la pointe de la lutte contre la pauvreté en Guinée

Africa-Press – Guinée. Le Crédit Rural de Guinée a opéré de grandes réformes en 2021, accélérant son activité et rendant sa gestion plus performante, a indiqué la direction d’exploitation de l’institution de micro finance.

Les grandes actions marquantes de l’année, pour le CRG, sont incontestablement la réorganisation administrative de l’institution de micro finance et la digitalisation de ses opérations qui ont réussi à booster les chiffres et permis une remontée beaucoup plus rapide des données disponibles au niveau du réseau.

« Le Crédit Rural de Guinée (CRG) est en train de se digitaliser. Nous avons actuellement le Crédit Mobile qui permet à tous nos clients d’avoir une situation exacte de leurs comptes et à tout moment. Ils ont aussi accès, grâce à cette plateforme, à tous les services offerts par l’institution », a déclaré Fantamady Camara, directeur d’exploitation du CRG.

« L’autres grand fait marquant c’est la réorganisation du réseau en 187 points de services, 34 agences et 5 délégations régionales », a-t-il précisé.

Selon notre source, ces réaménagements ont rapidement porté leurs fruits, avec une accélération des activités, suite à la réouverture des frontières.

« Le Crédit agricole s’est nettement amélioré par rapport à 2020 où, en raison de la crise sanitaire liée au Coronavirus, nous n’avons pu réaliser que 68% de nos prévisions d’octroi de crédit. En 2021, le taux d’octroi de crédit dans ce secteur est de 97% », a souligné Camara.

La pandémie de Covid-19 a, selon plusieurs adhérents du CRG, considérablement ralenti les exportations dans les zones frontalières.

Certains agriculteurs qui avaient l’essentiel de leurs clients à l’extérieur des frontières guinéennes ont dû se réorganiser et ne pouvaient pas solliciter des prêts qu’ils ne pouvaient pas rembourser, du fait des limites imposées par la volonté des autorités de contrôler le virus SARS COV2.

Cette période de flottement passée, les opérations du CRG ont repris de plus belle et devraient augmenter encore plus avec la campagne de vaccination encouragée par les nouvelles autorités du pays.

Le CRG, la plus grande institution de micro finance du pays, est un puissant levier de lutte contre la pauvreté. Depuis plus de 30 ans, il s’est déployé dans plus de 2500 villages parmi les plus reculés de la Guinée.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Guinée, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here