ce que la ministre Aminata Kaba attend des agences de communication et régies publicitaires

8
ce que la ministre Aminata Kaba attend des agences de communication et régies publicitaires
ce que la ministre Aminata Kaba attend des agences de communication et régies publicitaires

Africa-Press – Guinée. La ministre de l’Information et de la Communication continue sa série de rencontres avec les acteurs du domaine. Après les médias, Aminata Kaba a rencontré hier, jeudi 06 octobre 2022, les agences de communications et les régies publicitaires autour d’un cocktail dans l’enceinte du département. La démarche vise à parler des nouvelles stratégies de communication qui vont mettre en avant les actions du gouvernement guinéen.

La ministre de l’Information a poursuivi sa série d’invitations des organisations et structures qui évoluent sous sa tutelle. Après les médias publics et privés, Aminata Kaba a eu des échanges avec les responsables des agences de communications et régies publicitaires.

Aminata Kaba a expliqué ses ambitions à ses hôtes. « Nous avons constaté que, très souvent, les gens ont tendance à négliger la partie communication alors que qui dit information, dit aussi communication. C’est un volet assez important et même une pièce maîtresse dans tout ce qui est collecte de l’information et diffusion, car nous savons tous qu’on communique toujours en fonction de la cible, de ce que l’on veut dire. Il y a le contenu déjà, la façon de communiquer et à qui est destiné cette communication.

Donc, j’aimerais vous lancer un appel pour qu’ensemble, nous puissions construire une stratégie de communication assez solide pour notre pays, mettre en avant les actions du gouvernement de la transition, du CNRD et pour mettre en avant l’image de notre chère patrie. Pour que les gens voient la marque Guinée et également construire ensemble un tissu social assez solide à travers les différents messages des différents médias mais surtout à travers vous les agences de communication et de publicité.

Pour moi, vous avez un rôle assez important qui mérite d’être salué mais également qui mérite une attention particulière. D’où aujourd’hui cette invitation pour que nous puissions travailler ensemble, que nous puissions sceller des partenariats pour qu’il y ait une stratégie différente en matière de communication dans ce pays », a-t-elle expliqué à ses convives.

Selon Ibrahima Dieng, président de l’Association des professionnels de la publicité, les agences de communication vont saisir cette opportunité qui est la première du genre depuis leur existence. « La main tendue par le département est une opportunité que nous allons saisir parce qu’il y a une loi sur la publicité qui est en cours d’élaboration depuis ; mais, qui n’a toujours pas été votée. Mais nous espérons qu’avec cette nouvelle dynamique, avec l’avènement de la nouvelle ministre, qu’elle finira par voir le jour. Cette rencontre permettra de régir notre secteur d’activités pour qu’on sache qui doit faire quoi et ce qu’il faut pour être agence de communication », a-t-il lancé.

Les régies publicitaires relèvent de l’Office guinéen de publicité (OGP). Le directeur de la structure, Mandian Sidibé a pris part à ce cocktail. « Si vous entendez que l’OGP engrange des milliards, c’est grâce à ces régies de communication et donc, ces agences de communications, je me dois de les féliciter et de les encourager de faire en sorte que nous puissions accompagner son excellence madame la ministre pour l’atteinte des objectifs assignés à notre département et ceux qui m’aident dans l’atteinte de ces objectifs, ce sont les agences de communication », a-t-il déclaré.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Guinée, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here