Le gouvernement hausse le ton face aux menaces de sanctions de la Cedeao

16
Le gouvernement hausse le ton face aux menaces de sanctions de la Cedeao
Le gouvernement hausse le ton face aux menaces de sanctions de la Cedeao

Africa-Press – Guinée. La Guinée ne va pas se laisser faire. Dans une interview accordée, samedi, à Guinéenews, le porte-parole du gouvernement de la Guinée, Ousmane Gaoual Diallo, a souligné que les Guinéens sont « déçus » en lisant le communiqué des chefs d’États de la Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest (Cedeao) réunis à Accra au Ghana, le vendredi 25 mars, pour un nouveau sommet extraordinaire sur le Mali, la Guinée et le Burkina Faso, rapporte Anadolu.

“Nous sommes déçus parce que la Guinée continue d’avancer au rythme de son peuple. Le CNRD et le gouvernement ont posé des actes qui sont de nature à aller dans le sens de la sortie de la transition. Ces actes sont pour l’instant très positifs et encourageants. Et la CEDEAO doit aussi comprendre qu’on n’évolue pas vers la démocratie sous le diktat”, a déclaré le porte-parole du gouvernement de la Guinée, Ousmane Gaoual Diallo.

Pour le porte-parole du gouvernement de la Guinée, Ousmane Gaoual Diallo, “il faut absolument que la CEDEAO comprenne la situation de la Guinée, à ne pas considérer comme un pays en guerre ou un pays en crise. Ce sont les crises qui ont abouti à la situation actuelle. Donc, il ne faut pas que la CEDEAO aussi, dans ses prises de position, renforce la méfiance entre les acteurs en Guinée”.

Lors du sommet du 25 mars, la Cedeao a donné un délai d’un mois, jusqu’au 25 avril prochain, plus précisément à la junte de la Guinée, pour qu’elle présente un calendrier « acceptable» pour la transition.

“Cela n’engage que ceux qui ont parlé. La Guinée n’était pas représentée à cette réunion. Ceux qui ont donné ce calendrier-là, en sont responsables. La Guinée continue d’évoluer au rythme de son peuple et en tenant compte des impératifs de sa situation”, a répondu le porte-parole du gouvernement de la Guinée.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Guinée, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here