vers la certification ISO 9001 2015 de l’Autorité Guinéenne de l’Aviation Civile (AGAC)

12
vers la certification ISO 9001 2015 de l’Autorité Guinéenne de l’Aviation Civile (AGAC)
vers la certification ISO 9001 2015 de l’Autorité Guinéenne de l’Aviation Civile (AGAC)

Africa-Press – Guinée. Les autorités de la transition, sous le leadership du Colonel Mamadi Doumbouya, ambitionnent la refondation qualitative administration publique afin que la Guinée puisse retrouver sa place parmi les pays à fort levier économique.

Une volonté qui s’exprime notamment dans le secteur des transports où pour atteindre cette noble ambition, le pays est en train de relever plusieurs défis afin d’assurer aux populations un service public de développement du transport aérien moderne et efficace.

C’est dans cette optique qu’en février 2022, l’actuelle équipe dirigeante de l’Autorité Guinéenne de l’Aviation Civile a lancé un auto-diagnostic organisationnel qui a révélé que l’AGAC a été confrontée depuis sa création à des problèmes multidimensionnels qui empêchaient son développement et son ancrage d’autorité administrative de régulation de l’aviation civile de la République de Guinée.

Partant de ce constat, une dynamique de restructuration et de réformes sans précédent a été engagée, avec pour toile de fond l’ancrage d’une culture de performance et de résultat.

En s’appuyant sur les résultats du rapport diagnostic et conscient de l’enjeu de la démarche-qualité, un appel d’offre international a été lancé pour la sélection d’un cabinet spécialisé pour la mise en place d’un Système de Management de la Qualité (SMQ) pour la certification à l’ISO 9001 Version 2015.

A l’issue de ce processus, le Cabinet REM YOUNG SARL a été retenu pour accompagner l’AGAC dans la mise en place de son système de management de qualité conformément à son statut et ses nouvelles orientations.

Ce mercredi 29 février 2023, s’est tenue la cérémonie de lancement officiel de ce processus de Certification de l’Autorité Guinéenne de l’Aviation Civile à la norme ISO 9001 version 2015.

Avec ce système, l’AGAC se fixe comme objectifs de maîtriser ses activités dans son champ d’actions, d’améliorer ses interventions par le calibrage du cadre normatif, améliorer qualitativement ses outils, asseoir les techniques et approches pour avoir enfin un mode de gestion de performance.

Dans son discours de bienvenue, le Directeur Général de l’Autorité Guinéenne de l’Aviation Civile a rappelé que pour renforcer le système de surveillance continue de la sûreté et de la sécurité de l’aviation civile sur l’ensemble du territoire, l’AGAC a la lourde charge de veiller au quotidien à l’application de plus de 12 000 normes, plus de 10 manuels de procédures et plus de 1 000 questions de protocoles, en vue de garantir potentiellement la fréquentation de nos aéroports et aérodromes.

Poursuivant, M. Mohamed Kobélé Keita a dit qu’aujourd’hui, le score en sûreté de la République de Guinée a atteint la moyenne africaine qui est de 50%.

« Quant au score en sécurité, il a été rehaussé de 1,5% en quatre mois sur base d’une évaluation hors site réalisée par l’OACI en 2022 alors que c’était figé à 23% depuis 2012 », a-t-il expliqué, tout en précisant que l’objectif ultime de l’AGAC pour cette année et les années à venir est de rehausser et porter ces indicateurs de crédibilisation et de minimisation de risques sur les mesures de sûreté et de sécurité aéroportuaires à plus de 70%.

De l’avis de M. Keita, ceci est en cohérence avec les recommandations de l’OACI aux Etats contractants d’ici l’horizon 2030, dont la Guinée fait partie intégrante depuis mars 1959.

« Donc à travers cette cérémonie, nul doute que l’AGAC est désormais engagée de plus en plus dans une perspective de performance et de résultat afin d’impulser la qualité du service aérien, avec un capital humain de qualité, pour une meilleure gestion administrative, technique et économique de l’écosystème de l’aviation en Guinée », a évalué le Directeur Général de l’Autorité Guinéenne de l’Aviation Civile.

Prenant la parole, le Consultant Todé Rémy Koffi, représentant du Cabinet REM YOUNG SARL à la cérémonie, a indiqué que ce jour restera gravé dans les annales de la nation guinéenne. En ce sens qu’il marque le début d’une nouvelle ère dans la vie de l’Autorité Guinéenne de l’Aviation Civile et met aussi en exergue la nouvelle dynamique vers laquelle se tourne désormais l’AGAC.

Pour lui, le choix de l’implémentation du Système de Management de la Qualité au sein de l’AGAC traduit à merveille de conformer cette entité aux normes et standards internationaux, mais de se doter d’un vrai outil de gestion dans le but d’accroître ses performances à travers des services de qualité.

C’est le Secrétaire Général du Ministère des Transports qui a présidé la cérémonie, avec à ses côtés Madame la Cheffe de Cabinet du département.

Dans sa communication, M. Mamadou Saliou Diaby a dit que parmi les actions prioritaires fixées par le président de la transition, figure en bonne place la refondation de l’Etat. Toute chose qui passe immanquablement par le renforcement des initiatives du genre tendant à asseoir dans nos entités des systèmes de gestion de qualité.

« C’est dire tout l’intérêt que revêt ce projet qui promeut la rigueur et la transparence dans la gestion administrative et financière orientée sur des services publics de qualité », a-t-il exprimé.

En outre, l’orateur a soutenu que l’AGAC appuie le gouvernement dans la conception de la politique de l’État en matière d’aviation civile, élabore la législation et la réglementation et assure la supervision et le contrôle de la sécurité et de la sûreté, ainsi que la promotion économique de l’aviation civile.

« Si le régulateur du transport aérien qu’est l’AGAC s’inscrit dans une telle perspective comprenant que la qualité est un élément essentiel pour son développement afin d’être en conformité aux standards internationaux de l’aviation civile mondiale, alors nous ne pourrons que soutenir et encourager cette initiative », s’est-il réjoui.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Guinée, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here