Route Labé-Tougué : le principal du collège de Koïn blessé par balle, alors qu’il venait de prendre son salaire à Labé

6
Route Labé-Tougué : le principal du collège de Koïn blessé par balle, alors qu’il venait de prendre son salaire à Labé
Route Labé-Tougué : le principal du collège de Koïn blessé par balle, alors qu’il venait de prendre son salaire à Labé

Africa-Press – Guinée. Les faits se sont produits dans la journée d’hier, vendredi 30 septembre 2022, après le village de Laggordhé, sur la route nationale Labé-Tougué. Mamady Savané, le principal du collège de Koïn (dans la préfecture de Tougué), était en provenance de Labé (où il était allé récupérer son salaire) sur sa moto quand quelqu’un a ouvert le feu sur lui. Les balles l’ont atteint au bras gauche et sur la partie latérale du côté droit de son corps. Il a été évacué à l’hôpital régional de Labé pour des soins. Et, sa vie ne serait pas en danger.

Selon la victime, celui qui lui a tiré dessus ne s’est pas montré. Et, ni son sac qui contenait de l’argent, ni sa moto, n’a été emportés par cet individu dont il ignore encore l’identité.

« Comme il y a eu virement de nos salaires, j’ai quitté Koïn hier (vendredi) matin pour me rendre à Labé à bord de ma moto. Après mes courses à Labé, j’ai pris la même moto pour me retourner à Koïn. C’est en cours de route, juste après le village de Laggordhé, il y a une petite forêt qui se trouve là-bas. Arrivé au niveau du premier tournant, quelqu’un que je n’ai même pas vu, qui avait une arme à feu, a tiré sur moi et je suis tombé. J’ai regardé autour de moi, j’ai trouvé qu’il y a du sang qui coule, parce que les balles m’ont atteint au niveau de mon bras gauche et toute la partie latérale du côté droit. J’ai crié : au secours, quelqu’un m’a blessé par balle. Comme je savais que j’avais de l’argent sur moi, je me suis couché sur mon sac. Donc, quand je suis tombé, dix minutes plus tard, Docteur Cellou qui travaille au poste de santé de Kona est venu me trouver sur les lieux avec un de ses frères, je commençais à avoir des vertiges. C’est ainsi qu’ils m’ont aidé et m’ont évacué au centre de santé de Tangaly pour les premiers soins. C’est de là-bas que j’ai été transféré à l’hôpital régional de Labé où je suis des traitements » a relaté Mamady Savané sur son lit d’hôpital.

Selon Dr Faran Kourouma, médecin-chef en service à la chirurgie de l’hôpital régional de Labé, la vie de Mamady Savané est hors de danger.

« C’est hier, aux environs de 20 heures, que nous avons reçu un patient qui aurait été blessé par balle. Aussitôt, nous avons fait les premiers soins et quelques examens. A son arrivée, il souffrait énormément, parce que les plaies étaient profondes et il saignait. Pour le moment, aucune balle n’est extraite. Mais, quand même il y a des traces. Malgré qu’il souffre, son pronostic vital n’est pas engagé. Ce matin, il va bien et nous continuons toujours les examens » a confié Docteur Faran Kourouma.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Guinée, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here