ANSUTEN lance le programme R-CUN : 150 jeunes diplômés renforcent leurs capacités dans le numérique

25
ANSUTEN lance le programme R-CUN : 150 jeunes diplômés renforcent leurs capacités dans le numérique
ANSUTEN lance le programme R-CUN : 150 jeunes diplômés renforcent leurs capacités dans le numérique

Africa-Press – Guinée. L’Agence Nationale du Service Universel des Télécommunications et du Numérique (ANSUTEN) a lancé le programme R-CUN ce vendredi, 25 novembre 2022, à la Bluezone de Kaloum. Pendant trois semaines, 150 jeunes diplômés seront outillés dans le domaine du numérique. Ce programme vise à faciliter l’insertion socioprofessionnelle des diplômés sans emplois. La cérémonie a été présidée par le ministre des Postes, Télécommunications et de l’Économie Numérique Ousmane Gaoual Diallo.

R-CUN est un programme de renforcement de capacités dans le secteur des télécommunications et du numérique, il est initié par le ministère des postes télécommunications et de l’économie, à travers l’Agence Nationale du Service Universel des Télécommunications et du Numérique (ANSUTEN). 150 jeunes diplômés issus des universités publiques et privées sont sélectionnés pour participer à ce programme de formation dont 50% des femmes et 10% des personnes vivants avec un handicap.

Mamady Doumbouya, le directeur général de l’ANSUTEN, a expliqué l’objectif de ce programme pour les jeunes diplômés. « Le programme R-CUN est pluriannuel, il vise à renforcer la littératie numérique de tous les guinéens afin de faire prendre conscience des opportunités offertes par les technologies digitales. Il se veut être inclusif et s’adresse aux jeunes, aux femmes et aux personnes en situation de handicap ou ayant des besoins spécifiques dans les zones rurales ou défavorisées. Fer de lance du gouvernement guinéen et dans la perspective de favoriser l’insertion des jeunes guinéens, l’ANSUTEN a dédié la première phase du programme R-CUN aux jeunes issus des filières Tics. Dans une démarche collaborative, et à l’issue de table ronde avec les parties prenantes du secteur, l’agence a dimensionné son programme de formation pour combler les lacunes ressorties lors de ses concertations.

Ainsi, pendant trois semaines, ce sont 150 jeunes participants qui prendront part à des modules d’insertion professionnelle de culture d’entreprise, de gestion de projet avec un accent particulier sur des cours pratiques dans leur spécialité d’origine, à savoir : Administration des Réseaux, Gestion des bases de données, Développement d’applications Web, etc. », a déclaré le directeur général de l’Agence Nationale du Service Universel des Télécommunications et du Numérique, Mamadi Doumbouya.

Pour sa part, Dr Diaka Sidibé, la ministre de l’Enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation, a pris part à la cérémonie de lancement du programme R-CUN, elle a souligné l’importance de cette formation pour des jeunes diplômés du 21 énième siècle.

« Ce programme de renforcement de capacités dans l’usage du numérique initié par l’ANSUTEN qui à terme permettra à 150 jeunes diplômés de nos filières technologiques d’avoir des compétences renforcées dans le domaine du numérique est aujourd’hui plus qu’une nécessité. Il m’a souvent été demandé ou de répondre à une question de nos chers amis de la presse à savoir quelle est ma vision pour l’étudiant de demain ? Pour moi, l’étudiant de demain c’est celui-là qui est employable tout de suite ou qui démarre une activité entrepreunariale. Cela veut tout dire mesdames et messieurs car la finalité d’un étudiant c’est d’être qualifié pour un emploi ou être promoteur d’un emploi, qui soit direct ou encore de façon autonome. Les compétences que vont acquérir ces jeunes durant ces prochaines semaines contribueront à accroître leurs aptitudes favorisant leur insertion socioprofessionnelle. Au 21 énième siècle, les nouvelles technologies de l’information et de la communication sont comptées aux nombres des compétences essentielles pour un parcours réussi », a-t-elle expliquée devant les jeunes diplômés.

Le lancement du programme R-CUN a été présidé par le ministre des Postes, Télécommunications et de l’Économie Numérique, dans son discours, Ousmane Gaoual Diallo, a rappelé que ce projet s’inscrit en droite ligne des priorités de son département et la vision du président de la transition.

« Le département que je dirige, à travers l’Agence Nationale du Service Universel des Télécommunications et du Numérique, a initié le programme de renforcement des capacités dans l’usage avec pour objet de favoriser l’insertion socioprofessionnelle des jeunes sans emplois. Durant donc trois semaines, 150 jeunes lauréats, issus des filières technologiques bénéficieront d’une formation sur les technologies des bases de données, d’administration de réseaux et du développement d’applications.

Chers collègues membres du gouvernement, mesdames et messieurs, je suis donc très heureux d’être parmi vous pour le lancement officiel de ce projet qui s’inscrit en droite ligne avec les priorités de mon département et la vision du président de la transition, qui est de mettre les jeunes au cœur du processus du développement de notre pays », a dit le ministre.

Les 150 étudiants qui participent à ce programme de formation sur le numérique ont été sélectionnés sur la base du mérite. Oumou Koultoumi Diallo fait partie de la liste des bénéficiaires : « je suis heureuse d’avoir été choisie parmi les 150 lauréats des universités guinéennes. Cette formation va m’aider à combler mes lacunes durant mon cursus universitaire. Le numérique, c’est l’avenir du monde. Parce que nous vivons dans un monde informatisé, j’encourage les jeunes filles et jeunes femmes de se lancer dans le numérique parce que c’est un secteur qui accroît du jour au lendemain », a-t-elle déclaré.

Les 150 jeunes diplômés bénéficiaires du programme R-CUN seront formés par un personnel compétent et qualifié, partenaire du ministère des Postes, Télécommunications et de l’Économie Numérique. À l’issue de ces trois semaines de formation, certains des jeunes diplômés auront des stages avec des entreprises évoluant dans le domaine du numérique et les plus performants seront directement employés, ont promis des entrepreneurs.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Guinée, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here