PRÉSIDENCE DE LA RÉPUBLIQUE – Rajoelina réélu pour un second mandat

3
PRÉSIDENCE DE LA RÉPUBLIQUE - Rajoelina réélu pour un second mandat
PRÉSIDENCE DE LA RÉPUBLIQUE - Rajoelina réélu pour un second mandat

Africa-Press – Madagascar. La Haute Cour Constitutionnelle confirme la victoire de Andry Rajoelina, dès le premier tour de l’élection présidentielle. Face à la presse, le Président fraîchement réélu donne un aperçu de ses priorités.

Validée. La Haute Cour Constitutionnelle (HCC), officialise la réélection de Andry Rajoelina pour un second quinquennat à la magistrature suprême. Selon les résultats officiels et définitifs de l’élection présidentielle, il est réélu pour un second mandat avec 58,96% des suffrages exprimés, ce qui équivaut à 2 858 947 voix.

«Je suis le Président de tous les Malgaches, sans exception». Cette phrase est inscrite dans les premiers mots de Andry Rajoelina, face à la presse, à sa sortie de la cérémonie de proclamation, à la Cour d’Ambohidahy, hier. Une phrase similaire à celle qu’il a dite à l’issue de la publication des résultats provisoires par la Commission électorale nationale indépendante (CENI), samedi dernier. Cette fois-ci, cependant, le chef de l’État réélu utilise le présent de l’indicatif.

L’arrêt rendu par la HCC, hier, est définitif. Il n’est susceptible d’aucun recours et s’impose à tous. Andry Rajoelina rempile donc pour une nouvelle pige de cinq ans, en tant que locataire du Palais d’État d’Iavoloha. Dans ses premiers mots, il prêche pour l’inclusion, en commençant par remercier tous ceux qui ont voté pour lui, mais aussi, ceux qui ne l’ont pas fait. Sur sa page Facebook, le président de la République réélu affirme qu’il «respecte ceux qui ont fait un autre choix». S’adressant, probablement, à ceux qui ont appelé au boycott du scrutin.

À ses adversaires politiques, Andry Rajoelina leur demande «de respecter le choix du peuple. (…) La démocratie est le choix du peuple à travers les urnes. Aujourd’hui, la majorité des Malgaches s’est exprimée à travers l’élection présidentielle. Le peuple malgache a choisi son Président».

Priorités

Dans sa publication sur Facebook, il affirme, toutefois, qu’il s’appliquera «à rassembler tous les Malgaches». De prime abord, les querelles politiques du moment n’influencent cependant pas l’agencement de ses priorités. Concrétiser son slogan de campagne, «Madagascar doit progresser», est le principal défi de Andry Rajoelina, à s’en tenir à ses premières réactions. Il ajoute ainsi qu’il ne ménagera pas ses efforts pour l’essor et le rayonnement de Madagascar.

«Je vais tout d’abord m’occuper de la population. C’est ma mission principale. Être au chevet des plus démunis», ajoute Andry Rajoelina. Et il ne compte pas perdre de temps, visiblement. Il annonce ainsi que, dès la semaine prochaine, il ira à la rencontre des ménages les plus vulnérables, en arguant, «je suis conscient du message que ceux qui ont placé leur confiance en moi ont voulu me faire passer. Ce message qui consiste à prendre soin de la population, notamment, les plus vulnérables».

Au regard du dernier rapport publié par la Banque mondiale, la lutte contre la pauvreté et améliorer le bien-être des ménages et de chaque citoyen sont estampillées comme missions urgentes de l’État. À l’entendre, Andry Rajoelina compte bien s’y appliquer. Selon ses dires, l’autre priorité concerne l’accélération de l’industrialisation du pays. «Nous allons adopter des mesures incitatives pour encourager les industries à s’implanter à Madagascar», affirme-t-il.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Madagascar, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here