« Au service de la jeunesse, le Mali de demain se construit aujourd’hui » : Un livre sur la vision du ministre Mossa Ag Attaher pour le Mali

5
« Au service de la jeunesse, le Mali de demain se construit aujourd’hui » : Un livre sur la vision du ministre Mossa Ag Attaher pour le Mali
« Au service de la jeunesse, le Mali de demain se construit aujourd’hui » : Un livre sur la vision du ministre Mossa Ag Attaher pour le Mali

Africa-Press – Mali. Cet ouvrage 170 pages est un plaidoyer du Chef de département des Sports pour dire au monde ce qu’il apporte quotidiennement à la jeunesse Nommé ministre de la Jeunesse, des Sports et de la Construction civique depuis l’avènement de la transition en cours, Mossa Ag Attaher s’est véritablement mis au service de la nation, conformément aux différentes missions qui relèvent de son département. En témoignent, les résultats engrangés en ci-peu de temps, à la tête de ce ministère. Fort d’un bilan élogieux qui n’est pas en son terme, le ministre Mossa Ag Attaher a décidé de passer à la vitesse supérieure, en mettant au service de la jeunesse malienne et africaine, un ouvrage qui retrace son parcours et surtout sa vision inscrite dans un esprit optimiste. Celui-ci a été présenté le week-end dernier au public bamakois, par une cérémonie de dédicace. C’était à l’hôtel Radison collection.

Placée sous la présidence du président de la transition, SE, colonel Assimi Goïta, représenté par son directeur de cabinet, la cérémonie a enregistré la présence de plusieurs personnalités : ministres en fonction, anciens ministres, l’ancien Premier ministre Moussa Mara et des représentants du corps diplomatique. Trois temps forts ont marqué la rencontre.

D’abord celle de Mohamed Salifou Keita de la Maison édition, « Lagon », qui estime que ce travail de cet écrivain en herbe invite chacun de nous en ce qui le concerne, à la méditation, à la réflexion, à l’analyse des situations inextricables, à la réussite des projets suscités, à l’innovation, à la solidarité, à la justice, à la réconciliation, à la paix du cœur etc. Par cet ouvrage, « l’auteur prouve à suffisance qu’il porte en lui…. Toutes fois, il reste dans les limites qui engendrent la paix et l’harmonie » a t-il laissé entendre.

Intervenant en seconde position, l’écrivain du jour, dans son exposé dira que cet ouvrage est partage d’une histoire et d’une expérience. Il est réparti en cinq parties dans lesquelles sont évoquées : une étude chronologique ; l’inadéquation entre la formation et l’emploi ; les actions de la jeunesse ; le sport et sa vision pour le Mali et l’Afrique.

Poursuivant, le jeune écrivain dira que nous sommes condamnés en tant maliens à être ensemble. Pour lui, la promotion de la paix passe fondamentalement par des activités sportives. C’est pourquoi, en tant que chef du département de la jeunesse, il avait initié deux semaines d’activités sportives à Gao, à l’endroit de toute la jeunesse du Mali. Pour Mossa Ag Attaher, il est nécessaire, voire indispensable de mettre la paix, la réconciliation et la cohésion sociale au centre de toutes les actions de la jeunesse. Parce que c’est cette jeunesse qui a la force de faire réussir tous les projets allant à la recherche de la paix et de la cohésion. Également, l’ouvrage contient d’autres initiatives qui sont en cours d’élaboration par le jeune ministre en fonction. « Compter sur nos propres forces pour aller de l’avant » a-t-il plaidé.

Le troisième temps fort, c’est la séquence des témoignages a vu le passer Mohamed Maki Bah du Haut conseil islamique du Mali (HCIM), l’ancien Premier ministre, Moussa Mara, le président du Conseil national des jeunes (CNJ), Habib Dakoua, le directeur de publication du Journal « 22 Septembre », de Chahana Takiou, de Tidiane Niambelé du Comité national olympique et sportif etc. Tous ont reconnu l’engagement, la détermination, le courage, le pragmatisme et surtout l’optimisme du ministre Mossa Ag Attaher pour sa patrie.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Mali, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here