les membres du Conseil de sécurité condamnent l’attaque de Tessalit

2
les membres du Conseil de sécurité condamnent l'attaque de Tessalit
les membres du Conseil de sécurité condamnent l'attaque de Tessalit

Africa-Press – Mali. Trois Casques bleus de nationalité tchadienne ont été tués et 3 autres blessés lundi dans la région de Kidal au nord du Mali.

Les membres du Conseil de Sécurité ont vigoureusement condamné, mardi, l’attaque à l’engin explosif improvisé contre des Casques bleus tchadiens, ayant fait trois morts et trois blessés, lundi, à Tessalit dans la région de Kidal dans le nord du Mali.

Par voie de communiqué de presse, « les membres du Conseil de Sécurité de l’ONU ont condamné dans les termes les plus vigoureux l’attaque perpétrée contre la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies au Mali (Minusma), le 17 octobre près de Tessalit à travers un engin explosif ayant fait 3 soldats de la paix du Tchad tués et 3 autres blessés ».

Les membres du Conseil de sécurité ont, en outre, exprimé leurs plus sincères condoléances et leur sympathie aux familles des victimes ainsi qu’au Tchad avant d’ appeler le gouvernement du Mali à enquêter rapidement sur l’attaque avec l’appui de la Minusma et traduire ses auteurs en justice.

Ils ont également souligné que « les attaques visant des soldats de la paix pouvaient constituer des crimes de guerre au regard du droit international », affirmant que « le terrorisme sous toutes ses formes et dans toutes ses manifestations constitue l’une des menaces les plus graves à la paix et à la sécurité internationale ».

Enfin, les membres du Conseil de sécurité ont souligné qu’il « est important que la Minusma dispose des capacités nécessaires pour s’acquitter de son mandat et promouvoir la sécurité des soldats de la paix des Nations Unies, conformément à la résolution 2640 du Conseil de sécurité (2022) ».

Le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations unies et Chef de la MInusma (RSSG), El-Ghassim Wane, a exprimé dans un tweet toute sa compassion aux Casques bleus déployés au Mali avant de condamner cette attaque.

« La Minusma est indignée par deux attaques distinctes à l’engin explosif improvisé à Tessalit (région de Kidal). Trois Casques bleus de la MINUSMA ont été tués et trois autres grièvement blessés ce matin lors d’une opération de convoi », a déclaré la mission onusienne dans un communiqué rendu public lundi soir.

Et la Minusma de souligner : « Quelques heures plus tard, une deuxième attaque dans la même zone n’a fait aucune victime », affirmant que « la Mission condamne avec la plus grande vigueur cet act ignoble et salue le courage et la bravoure des Casques bleus qui risquent leur vie pour la paix ».

L’attaque à l’engin explosif improvisé contre les Casques bleus à Tessalit intervient à quelques heures de la réunion du Conseil de sécurité sur la situation au Mali.

Cette nouvelle victime alourdit le bilan des pertes dans les rangs de la mission de l’ONU au Mali qui déplore 180 soldats tués depuis 2013, ce qui en fait la mission onusienne la plus meurtrière au monde.

La Minusma compte, rappelons-le, plus de 15 mille hommes de différentes nationalités, dont 12 261 militaires et 1 718 policiers, déployés au Mali depuis le début des attaques des groupes armés en 2012.

Le 29 juin dernier, le Conseil de sécurité de l’ONU a prorogé d’une année le mandat de la Mission multidimensionnelle pour la stabilisation du Mali (Minusma), avec 13 voix pour, 2 abstentions et 0 contre.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Mali, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here