La “Renaissance culturelle a permis de réaliser la première alternance démocratique” (Gouvernement)

2
Niger : La
Niger : La "Renaissance culturelle a permis de réaliser la première alternance démocratique" (Gouvernement)

Africa-PressNiger.  Selon un bilan dressé par le Gouvernement, les 10 ans de mise en œuvre du programme de Renaissance du Président de la République Issoufou Mahamadou, notamment son axe “Renaissance culturelle”, a permis au Niger de réaliser plusieurs progrès sur plan de la modernisation sociale, politique et économique entre 2011 et 2021.

A ce sujet, l’organisation de la dernière élection présidentielle, qui permettra au pays de réaliser sa première alternance démocratique, est citée comme exemple illustratif.

Selon la Cellule d’analyse des politiques publiques et d’évaluation de l’action gouvernementale (CAPEG, organe gouvernemental), la modernisation politique a permis aux différents acteurs de la vie politique nigérienne d’acquérir une maturité politique.

Cette maturité, explique cet organe rattaché au Cabinet du Premier Ministre, se traduit, à titre d’exemple, par le succès enregistré par le pays à travers « l’organisation d’élections dans un climat apaisé », et qui donnera lieu à « la première alternance démocratique au Niger où un Président de la République passe le témoin à un autre élu au suffrage universel ».

Au plan de la modernisation sociale, la CAPEG indique que l’accent a été principalement mis sur la promotion de la cohésion sociale, de l’unité nationale, de la justice et de l’équité.

Dans ce chapitre, la CAPEG indique que pour promouvoir un changement de comportement au sein de la société, plusieurs fora ont été organisés portant sur des thématiques d’importance capitale notamment la fierté nationale et le bannissement de certaines pratiques qui véhiculent des mauvaises images du Niger.

D’autres actions viennent s’ajouter à ces réalisations, notamment le renforcement du dialogue inter et intra religieux, la hausse du quota des femmes aux postes électifs et nominatifs pour plus d’équité entre les genres, des actions législatives et incitatives initiées dans le cadre de la protection, de la scolarisation et de l’émancipation de la jeune fille ou encore les efforts menés pour lutter contre la mendicité et surtout la corruption.

La modernisation économique a, quant à elle, été marquée par le développement du secteur privé, la promotion du civisme fiscal, et une meilleure allocation des ressources publiques.

« En effet, l’amélioration du climat des affaires a contribué à la création d’un écosystème entrepreneurial dynamique tiré par les jeunes en vue d’une transformation structurelle économique », indique la cellule gouvernementale.

« La mise en œuvre de la stratégie du civisme fiscal a favorisé l’accomplissement volontaire des obligations fiscales par un comportement responsable du contribuable », rapporte la même source.

Selon le Gouvernement, « en ce qui concerne l’allocation rationnelle des ressources, l’approche “initiative à résultats rapides” a été expérimentée en vue du changement dans l’administration, améliorant ainsi le système de passation des marchés ».

Le volet “Renaissance culturelle”, précise-t-on, est le premier axe du Programme de Renaissance du Niger mis en œuvre par le Président de la République Issoufou Mahamadou. Ce programme, indique-t-on, comporte au total 8 axes prioritaires d’intervention.

Les autres axes du programme sont : la consolidation des institutions démocratiques ; la sécurité des personnes et des biens ; l’accès à l’eau potable ; la sécurité alimentaire à travers l’initiative 3 E; le développement des infrastructures sociaux (éducation et santé) et la promotion de l’emploi des jeunes.

Le Président Issoufou Mahamadou, élu à la tête du Niger en 2011, est au terme de son second et dernier mandat constitutionnel. Il passera le témoin à M. Bazoum Mohamed au cours d’une cérémonie solennelle le 2 Avril prochain à Niamey. C’est la première alternance démocratique du pays depuis son indépendance en 1960.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here