Remise d’équipements roulants et informatiques par le PAM au Ministère de l’Education nationale : Huit véhicules et 10 ordinateurs au profit des structures techniques chargées de la coordination des activités

3
Remise d’équipements roulants et informatiques par le PAM au Ministère de l’Education nationale : Huit véhicules et 10 ordinateurs au profit des structures techniques chargées de la coordination des activités
Remise d’équipements roulants et informatiques par le PAM au Ministère de l’Education nationale : Huit véhicules et 10 ordinateurs au profit des structures techniques chargées de la coordination des activités

Africa-Press – Niger. Le Programme Alimentaire Mondial (PAM) a procédé hier matin à Niamey, à la remise d’équipements roulants et informatiques au Ministère de l’Education nationale. Ce don d’une valeur totale de deux cent six millions cent mille (206.100.000) francs CFA, est composé de 8 véhicules et 10 ordinateurs. C’est le représentant du PAM au Niger M. Jean-Noël Gentile qui a remis officiellement ces équipements au ministre de l’Education nationale, Pr Ibrahim Natatou.

Dans son allocution, Pr Ibrahim Natatou a rappelé que le programme alimentaire mondial a toujours été aux côtés du Ministère de l’Education nationale pour l’aider à asseoir la politique nationale de l’alimentation scolaire au Niger. Il a ensuite présenté la répartition de ce dernier don. Ainsi, sur les huit (8) véhicules réceptionnés, trois (3) sont destinés aux zones d’urgence à savoir Diffa, Tahoua, Tillabéri, deux (2) pour deux zones de résilience notamment Maradi et Zinder, un (1) pour la cellule d’urgence du Ministère de l’Education nationale dans le cadre de la mise en œuvre d’un célèbre programme, un (1) véhicule est attribué à la direction d’appui à la gestion des établissements, un (1) véhicule à la direction de la promotion de la scolarisation de la jeune fille. «Quant aux équipements informatiques composés de 10 ordinateurs et accessoires, ils sont acquis au profit de sept (7) régions soit un (1) ordinateur par région et les trois (3) autres pour le niveau central », a souligné le ministre de l’Education nationale.

Pour sa part, M. Jean-Noël Gentile a rappelé que le PAM intervient en soutien aux efforts du Gouvernement pour qu’une alimentation scolaire puisse être mise en œuvre à grande échelle. «En effet, l’alimentation scolaire est un important filet de protection sociale aux bénéfices multiples, contribuant à l’amélioration de l’accès, du maintien et de la qualité de l’éducation, y compris et surtout dans le contexte d’urgence, avec un impact positif particulier sur la scolarisation des filles», a souligné le Représentant résident du PAM. D’après M. Jean-Noël Gentile, en 2022, l’investissement total du PAM dans la composante alimentation scolaire s’élevait à 12,8 milliards de FCFA soit environ 21 millions de dollars US, grâce aux généreuses contributions des donateurs. «Pour le compte des années 2022 et 2023, le plan de travail intègre les activités de fourniture de vivres aux écoles à cantine, de transferts monétaires ou de cash pour l’approvisionnement local et de renforcement de capacités des acteurs du niveau central, régional et local pour une meilleure appropriation et gestion du programme», a-t-il indiqué.

M. Jean-Noël Gentile devait par la suite préciser que l’accompagnement du PAM au Ministère de l’éducation national pour 2022-2023 permettra ainsi de «couvrir les besoins alimentaires d’environ 300.000 enfants d’âge scolaire tout en soutenant la production, les filières et l’économie locale ; à soutenir la scolarisation de la jeune fille à travers l’octroi de bourses à 35.000 filles adolescentes ; à renforcer les capacités techniques et opérationnelles des acteurs de mise en œuvre de l’alimentation scolaire et des activités connexes. Pour le Représentant résident du PAM, ce don vient en soutien aux efforts du Gouvernement dans sa volonté et engagement d’augmenter significativement la part du budget consacré au programme d’alimentation scolaire, en particulier dans les zones vulnérables à l’insécurité alimentaire et la malnutrition et celles affectées par les conflits et autres crises.

 

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Niger, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here