“L’élection du Président Bazoum constitue un pas important vers la modernisation politique”, selon le Président Issoufou Mahamadou

5
"L’élection du Président Bazoum constitue un pas important vers la modernisation politique", selon le Président Issoufou Mahamadou

Africa-PressNiger. le Président de la République sortant Issoufou Mahamadou a félicité et encouragé, ce jeudi, son camarade politique Bazoum Mohamed pour son élection à la tête du pays et qui va lui succéder ce 2 Avril 2021 au cours d’une cérémonie officielle d’investiture.

Le Chef de l’Etat nigérien s’est exprimé dans un dernier message à la Nation qu’il a livré ce 1er avril, dans lequel il a d’abord tenu à rendre hommage à ses compagnons politiques de plus de 30 ans.

« Les circonstances de la vie m’ont mis en contact avec d’autres compatriotes qui avaient, aussi, cette seule ambition (Président de la République, ndlr). Ces camarades pour lesquels j’éprouve une immense fierté, avec lesquels je partage les mêmes valeurs, ont fait, avec peu, des choses extraordinaires. Toujours unis, ils ont construit, dans l’adversité, un parti puissant, le plus puissant de toute notre histoire démocratique de ses trente dernières années », a-t-il déclaré.

« De cette expérience se dégage une autre leçon : la politique se fait autour des valeurs et non sur des bases identitaires. Nous ne nous sommes pas trompés en nous engageant sur cette voie. L’élection du Président Bazoum et le déclin des partis identitaires le prouvent. Je demande aux jeunes de méditer cette deuxième leçon », a-t-il ajouté.

Selon le Président Issoufou Mahamadou, « l’élection du Président Bazoum constitue un pas important vers la modernisation politique. Désormais, tout Nigérien, quelle que soit son origine ethnique, peut espérer être Président de la République », a-t-il soutenu.

Dans cette adresse, le Président Issoufou a aussi évoqué la dernière tentative de coup d’Etat déjouée qui l’a visé, il y a deux jours.

« En effet, en dix ans, nous avons dû faire face à quatre tentatives de coup d’Etat dont la dernière, en date, est intervenue dans la nuit du 30 au 31 Mars 2021, il y a à peine 48 heures. C’est, à n’en point douter, une tentative désespérée de reprendre, par les armes, le pouvoir des mains de ceux qui l’ont conquis dans les urnes », a regretté le Chef de l’Etat nigérien.

Face à l’échec de ce putsch, Issoufou Mahamadou rend hommage aux forces de défense et de sécurité qui l’ont déjoué.

« C’est le lieu de féliciter la garde présidentielle dont l’engagement, le loyalisme et le professionnalisme ont permis de mettre en échec ce projet funeste. C’est aussi l’occasion de saluer et de féliciter l’écrasante majorité des éléments des forces de défense et de sécurité pour leur comportement républicain », s’est réjoui le Président sortant du Niger, qui a annoncé que ces criminels et leurs commanditaires intérieurs et extérieurs « seront recherchés, identifiés et punis conformément à la loi ».

Le Président Issoufou qui se réjouit également de la victoire de Bazoum Mohamed aux dernières élections présidentielles du Niger, a appelé tous les nigériens à l’unité.

« Ce jour est un des meilleurs de ma vie parce que, cerise sur le gâteau, vous avez désigné, pour me succéder, mon camarade, mon frère et ami, le Président Mohamed Bazoum. Je considère son élection comme une approbation, par la majorité d’entre vous, des résultats obtenus dans la mise en œuvre du programme de renaissance actes 1et 2. Je considère aussi que cette majorité a porté son choix sur lui parce qu’elle approuve son programme, le Programme de Renaissance acte 3, “consolider et avancer”, un programme qui porte la promesse de la poursuite des transformations dans lesquelles le pays est engagé. Au-delà de cette majorité qui l’a porté au pouvoir, je vous demande tous de vous joindre à lui, de le soutenir et d’écrire avec lui de nouvelles et belles pages de l’histoire de ce pays qui nous est si cher : le Niger », a lancé le Président Issoufou Mahamadou..

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here