2ème tour de la Présidentielle au Niger : Les missions d’observation font le point au Président de la République

2ème tour de la Présidentielle au Niger : Les missions d’observation font le point au Président de la République
2ème tour de la Présidentielle au Niger : Les missions d’observation font le point au Président de la République

Africa-PressNiger Les différentes missions d’observation électorale, déployées dans le cadre du second tour de la présidentielle nigérienne, organisé le dimanche 21 février 2021, ont fait, ce lundi 22 février 2021, le point de leurs constats au Président de la République Issoufou Mahamadou.

Ces missions d’observation sont au nombre de sept (7). Il s’agit notamment des missions de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF), de la Communauté Economique et Monétaire de l’Afrique Centrale (CEMAC), du Conseil de l’Entente (CE), de la Communauté des États sahélo-sahariens (CEN-SAD), de l’Union Africaine (UA) et de l’Organisation des Nations Unies (ONU) à travers le Représentant spécial de son Secrétaire Général pour l’Afrique de l’Ouest et le Sahel, M. Mohamed Ibn Chambas.

C’est le Chef de la mission de la CEDEAO, l’ancien Vice-Président du Nigeria Mohammad Namadi Sambo qui a, au nom de toutes les missions d’observation, fait une déclaration à la presse.

« Nous sommes venus rendre compte au Président de la République de nos activités d’observation. Nous lui avons expliqué que nous avons déployé des équipes d’observateurs partout dans le pays et nous recevons régulièrement des rapports qui nous satisfont », a indiqué l’émissaire de la CEDEAO.

« Nous avons aussi remercié le Président de la République pour avoir pris la décision de faire de l’alternance démocratique une réalité au Niger. Nous sommes très contents. Ceci est une leçon pour tous les leaders africains, qui doivent aussi comprendre qu’un leader doit aussi penser à l’alternance », a-t-il poursuivi.

« Nous saisissons aussi cette opportunité pour présenter nos condoléances à tout le peuple du Niger suite à l’accident survenu hier (dimanche 21 février, une équipe de la CENI est tombé sur une mine dans la région de Tillabéry) et ayant causé la mort des agents électoraux. Nous prions aussi pour le repos de leurs âmes », a conclu l’observateur en chef de la CEDEAO.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here