Mission d’information et de sensibilisation de la Commission des Affaires Etrangères et de la Coopération de l’Assemblée nationale à Cotonou au Bénin : Les parlementaires s’entretiennent avec la diaspora nigérienne sur des questions d’intérêt national

1
Mission d’information et de sensibilisation de la Commission des Affaires Etrangères et de la Coopération de l’Assemblée nationale à Cotonou au Bénin : Les parlementaires s’entretiennent avec la diaspora nigérienne sur des questions d’intérêt national
Mission d’information et de sensibilisation de la Commission des Affaires Etrangères et de la Coopération de l’Assemblée nationale à Cotonou au Bénin : Les parlementaires s’entretiennent avec la diaspora nigérienne sur des questions d’intérêt national

Africa-PressNigerles membres de la Commission des Affaires Etrangères et de la Coopération de l’Assemblée Nationale ont effectué une mission d’information et de sensibilisation à Cotonou au Bénin. Cette mission conduite par la députée Hadiza Noma Kaka, accompagnée de neuf députés et des conseillers de la Commission a pour objet d’échanger avec les membres de la diaspora sur leurs conditions de vie, les sensibiliser sur le respect des lois et règlements du pays d’accueil et d’échanger sur les enjeux de la loi sur la cybercriminalité adopté par le parlement nigérien ainsi que l’enrôlement sans oublier les questions sécuritaires dans notre pays.

Cette mission effectuée pendant l’intersession s’inscrit dans le cadre du contrôle de l’action gouvernementale. La délégation est allée constater de visu la situation de nos compatriotes vivant au Benin. Elle a rencontré durant son séjour, l’Ambassadeur du Niger au Benin, SE. Sahadi Sandi Abdou, le président du Haut Conseil des Nigériens au Benin, M. Issa Karidjo. La mission a écouté les ressortissants nigériens sur les difficultés qu’ils rencontrent et leurs recommandations qu’elle transmettra au gouvernement.

L’Ambassade du Niger traverse quelques difficultés, dont la principale est le manque de son propre local, même si elle dispose d’un terrain clôturé non encore construit. Au cours de la rencontre les députés nationaux ont pris note tout en encourageant les agents à persévérer dans leur travail quotidien. En effet, outre sa mission de représentation et de diplomatie, l’Ambassade assure une mission consulaire qui permet aux ressortissants d’effectuer des démarches administratives et d’état civil et en cas d’insécurité du pays hôte assurer la protection des compatriotes.

Les membres de la délégation ont également rencontré le bureau du Haut Conseil des Nigériens au Bénin présidé par M. Issa Karidjo. Les échanges ont été très fructueux sur les objectifs de la mission. La délégation a rappelé aux Nigériens vivant au Benin de respecter les lois et textes en vigueur dans leur pays d’accueil avant les entretenir sur la loi relative à la lutte contre la cybercriminalité au Niger. La délégation a expliqué à la diaspora que la loi fixe les règles applicables à la cybercriminalité ou à tout autre fait illégal commis au moyen de système informatique. Elle prévoit les infractions et les procédures relatives aux technologies de l’information et de la communication dans le respect des droits et libertés individuelles. Selon elle, l’objet de loi est de prévenir les actes portant atteinte à la confidentialité, à l’intégrité et à la disponibilité des systèmes et des données informatiques ainsi que l’usage frauduleux de tels systèmes et données. Elle vise aussi à adapter, en vue de rendre plus efficaces, les règles de procédure pénale portant sur des infractions en relation avec des systèmes et des données informatiques ainsi que les réseaux de communication électronique.

En ce qui concerne l’enrôlement de la diaspora empêché par la crise de covid-19, la délégation a échangé avec l’ensemble des couches sociales nigériennes vivant au Benin sur ce que le gouvernement est en train d’entreprendre. La question sécuritaire était aussi au centre des débats surtout la promesse tenue par le chef de l’Etat sur le retour des déplacés internes des régions de Diffa et de Tillabéri. Les Nigériens de la diaspora ont apprécié cet acte posé par le Président de la République trois mois seulement après son investiture. La délégation parlementaire était satisfaite de la mission effectuée au Benin tout en rassurant les concitoyens vivant dans ce pays qu’elle transmettra leurs recommandations aux plus hautes autorités du pays.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here