Niamey : Le nouveau Directeur général de la TDN prête serment

2
Niamey : Le nouveau Directeur général de la TDN prête serment
Niamey : Le nouveau Directeur général de la TDN prête serment

Africa-Press – Niger. Le nouveau Directeur Général de la Télédiffusion du Niger (TDN), M. Amadou Harouna Yayé, nommé en novembre dernier par le Chef de l’État, le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, a prêté serment, dans la matinée de ce lundi 4 décembre 2023 devant les membres de la cour d’appel de Niamey lors d’une cérémonie présidée par le vice-président de ladite cour, M. Ibrahim Sally.

A cette occasion, le vice-président de la cour, avant de lire la formule consacrée, a donné la parole au procureur général, le Substitut Général de la Cour d’Appel de Niamey, M. Tanko Amadou Serge pour ses réquisitions et observations. Ce dernier a rappelé l’article imposant au nouveau Directeur Général de la TDN de prêter serment avant d’entrer en fonction, ce qui justifie sa présence à ce jour devant la cour.

Ainsi, ’’nous avons l’habitude de dire que lorsque le législateur décide d’imposer une prestation de serment à un cadre de son administration, il ne s’agit guère d’un hasard, c’est parce que le législateur l’a estimé nécessaire et important pour cette profession’’ a-t-il fait remarquer tout en rappelant ’’qu’il y a des fonctionnaires de l’État qui, de leur entrée en fonction jusqu’à leur retraite, ne prêtent jamais serment, non pas parce que leur carrière n’est pas importante mais plutôt que l’État a estimé que pour ces genres de fonctionnaires, le serment n’est pas nécessaire’’.

Il ne s’agit donc pas ’’d’une cérémonie festive ou une autre cérémonie de plus, mais plutôt une obligation légale et qui doit être considérée en tant que telle’’ a-t-il souligné.

S’adressant à l’intéressé, le procureur Tanko Amadou Serge lui a conseillé d’avoir, au moment de prêter serment, à l’esprit, une pensée forte à tous les termes et à chaque fois que de besoin, d’avoir ce serment à sa disposition, de le conserver à ses cheveux parce que ’’les termes qui ont été choisis ne sont pas choisis à la légère, ils ont été objectivement choisis en fonction de la mission qui lui a été assignée’’.

Par ailleurs, il s’est adressé à la cour, indiquant que ’’les autorités de nomination ont tenu compte du background de l’expérience et de la carrière de l’intéressé et c’est pourquoi nous ne doutons pas du fait qu’il réussira sa mission’’.

Rappelons qu’Amadou Harouna Yayé était un cadre de l’office de la radiodiffusion et télévision du Niger (ORTN) dont il a été le directeur général, et qui est devenue aujourd’hui Radiotélévision du Niger (RTN).

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Niger, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here