Le Premier Ministre préside la cérémonie d’ouverture du 2ème colloque panafricain d’huissiers de justice et officiers judiciaires à Niamey

2
Niamey : Le Premier Ministre préside la cérémonie d’ouverture du 2ème colloque panafricain d’huissiers de justice et officiers judiciaires à Niamey
Niamey : Le Premier Ministre préside la cérémonie d’ouverture du 2ème colloque panafricain d’huissiers de justice et officiers judiciaires à Niamey

Africa-PressNiger. Le Premier Ministre Ouhoumoudou Mahamadou a présidé, dans la matinée de ce jeudi 10 juin 2021 à Niamey, l’ouverture officielle du 2ème colloque panafricain d’huissiers de justice et officiers judiciaires.

Cette rencontre, qui se poursuivra jusqu’au 12 Juin 2021, réunit dans la capitale nigérienne des huissiers nigériens et leurs confrères membres de l’Union africaine des huissiers, ceux de l’Union Internationale des Huissiers et des membres de la Chambre d’arbitrage et de justice de l’OHADA.

En procédant à l’ouverture officielle des travaux du colloque, le Premier Ministre du Niger a rappelé que cette rencontre intervient quelques jours après la déclaration de sa Politique Générale qu’il a faite devant le parlement.

Dans cette déclaration, a rappelé toujours le Chef du Gouvernement nigérien, ‘’un accent a été mis sur la gouvernance judiciaire et les réformes sectorielles que le Chef de l’Etat entend introduire afin de consolider l’Etat de Droit au Niger’’.

‘’On ne peut concevoir un Etat de droit, digne de ce nom, sans que le droit n’ait la primauté. Et le Droit est fait pour être appliqué et pour garantir une régulation, la plus efficace possible, de rapports entre les individus’’ a indiqué Ouhoumoudou Mahamadou.

En poursuivant son speech, l’officiel nigérien a indiqué que ‘’les différents corps de métiers comme ceux des magistrats, des avocats, des notaires, des huissiers de justice notamment sont essentiels pour assurer au système judiciaire toute la plénitude de son rôle’’ avant de rassurer que son ‘’Gouvernement est totalement engagé pour que les interrelations entre ces différents corps et les usagers de la justice se déroulent normalement’’.

Selon le dirigeant nigérien, cette deuxième édition du colloque qui coïncide ce 10 juin avec la 14ème journée mondiale de l’huissier de justice s’inscrit dans cette logique au regard du thème retenu et de la qualité des participants.

Le thème de cette rencontre de Niamey, précise-t-on, est «recouvrement des créances et voie d’exécution en Afrique : état des lieux et perspectives d’évolution».

‘’Ce thème pose toute la problématique du rôle qui est le vôtre, celui de faire exécuter les décisions de justice, prérogative régalienne que les Etats vous ont déléguée’’ a commenté le locataire de la Primature.

C’est pourquoi, fait-il savoir, cela lui parait pertinent que ‘’les attributions des huissiers de justices soient largement connues des usagers’’, ajoutant que ‘’c’est à cette condition que les rapports entre huissiers de justices et justiciables seront les plus harmonieux possibles’’.

‘’Il est tout aussi important que les huissiers de justice et les officiers judiciaires, dans l’exercice de leur mission, veillent scrupuleusement au respect de la dignité de la personne humaine en misant sur un savant équilibre sur l’accomplissement de leurs charges et la nécessité de ne pas considérer que tout débiteur est un délinquant’’ a-t-il martelé.

‘’Il est également important que vous veillez au droit des plus faibles, des plus vulnérables, ce qui suppose que vos services doivent être accessibles à tous’’ a insisté Ouhoumoudou Mahamadou, rassurant que ‘’le Gouvernement sera présent pour que les conditions juridiques et institutionnelles de vos attributions soient réunies, parce que vous êtes un maillon important de la chaine de justice’’.

Insistant sur la nécessité pour les huissiers de veiller à l’effectivité de l’exécution des décisions de la justice, le Premier Ministre cite le Khalife Oumar Bin Khattab qui dit ‘’cela ne sert à rien de dire le Droit, s’il n’est pas suivi d’exécution’’.

Auparavant, le Président de la Chambre des Huissiers du Niger, Me Aboubacar Chalaré, a indiqué que cette deuxième édition du colloque panafricain des huissiers de justices et officiers judiciaires est d’une ‘’importance capitale’’.

‘’Au cours de ce colloque, des praticiens venus des quatre coins de la planète partageront leurs expériences, lieront des relations professionnelles et décideront des grandes orientations pour l’exercice de la profession, notamment les recouvrements des créances (…), un pan entier de la profession de l’huissier de justice’’ a-t-il déclaré tout en expliquant que ‘’c’est d’ailleurs à juste titre que le présent colloque est placé sous le thème retenu’’.

Ces travaux, indique-t-on, se déroulent en présence du Président de l’Union panafricaine des huissiers de justice Alain Ngongang Sime et le Président de l’Union internationale des huissiers de justice, Me Mark Schimitz.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here