Niger : La justice autorise une manifestation pour le départ des forces étrangères

3
Niger : La justice autorise une manifestation pour le départ des forces étrangères
Niger : La justice autorise une manifestation pour le départ des forces étrangères

Africa-Press – Niger. Manifestation anti-française (ph)

La justice nigérienne a autorisé une marche de la société civile prévue ce dimanche pour réclamer le départ des forces étrangères du pays .

La marie de Niamey avait interdit la manifestation pour risque de « troubles à l’ordre publique » , mais les organisateurs ont alors décidé de saisir la justice .

« Le 2 décembre la mairie (de Niamey) nous a notifié un arrêté d’interdiction de manifester le 5 décembre pour +risque de trouble à l’ordre public+ et nous avons saisi un juge de référé qui a rendu son verdict vendredi à 15h30 (locales)”, a expliqué Maikoul Zodi, coordinateur national du mouvement Tournons La Page qui est à l’origine de la manifestation.

En plus « d’une ordonnance de manifester, le juge a demandé aux forces de l’ordre d’encadrer notre manifestation, a-t-il précisé.

Le mouvement exige le départ pur et simple de toutes les bases militaires étrangères notamment françaises car après huit ans n’auront pas apporté un grand changement face à l’insécurité.

La manifestation doit également rendre hommage aux manifestants tués à Téra, une ville dans l’ouest du Niger après des heurts autour d’un convoi militaire français en route pour Gao, au Mali.

Acclamée en 2013 à leur arrivée , la présence française est aujourd’hui contestée au Mali et même au Niger

Huit ans après l’arrivée des Français, la crise sécuritaire s’est propagée au Burkina Faso et au Niger, avec de nombreux groupes différents, certains liés à al-Qaïda ou au groupe État islamique, parcourant la région depuis leurs bases dans le désert du Sahara.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Niger, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here