Atelier régional de renforcement des capacités des CT partenaires du PACT : Laboratoire Citoyenneté met les bouchées doubles pour l’amélioration des conditions de vie des collectivités territoriales de Maradi

1
Atelier régional de renforcement des capacités des CT partenaires du PACT : Laboratoire Citoyenneté met les bouchées doubles pour l’amélioration des conditions de vie des collectivités territoriales de Maradi
Atelier régional de renforcement des capacités des CT partenaires du PACT : Laboratoire Citoyenneté met les bouchées doubles pour l’amélioration des conditions de vie des collectivités territoriales de Maradi

Africa-Press – Niger. Le Président du Conseil Régional de Maradi, M. Laouali Malam Moussa a procédé le 04 décembre 2023 à l’ouverture de l’atelier régional de renforcement de capacités des collectivités territoriales partenaires du Programme d’Appui aux collectivités territoriales (PACT) et autres acteurs intervenants dans la chaîne de réalisation des investissements des programmes DDC à travers le circuit de l’Agence de financement des collectivités territoriales (ANFICT). Financé par la coopération suisse à travers le PACT2, mis en œuvre par le Laboratoire Citoyenneté.

Atravers cette rencontre, il s’agit de contribuer à l’amélioration du processus d’identification, de réalisation et de gestion des investissements des collectivités territoriales financés par la DDC à travers le circuit de l’ANFICT.

Dans son discours d’ouverture, le président du Conseil Régional de Maradi a indiqué qu’il s’agit aussi, entre autres, d’amener les participants à internaliser la démarche et l’approche de la mise en œuvre du volet investissement du programme ; de rendre les collectivités territoriales capables à élaborer et à présenter de bons dossiers de microprojets à l’ANFICT et à les amener à maitriser le processus de passation des marchés publics. Pour lui, c’est bien là un rendez-vous du donner et du recevoir. « Je vous demande en conséquence de vous investir pleinement pour la réussite du présent atelier », a-t-il dit. Il a remercié l’ONG Laboratoire Citoyenneté pour avoir facilité la tenue de cet atelier ainsi que les appuis multiples et multiformes qu’elle ne cesse afin d’assurer pour l’amélioration des conditions de vie des populations de région.

Auparavant, le représentant du Programme d’Appui au Collectivités territoriales, M. Mahamadou Aminou Yacouba, a indiqué que leurs interventions touchent 90 collectivités territoriales des régions de Dosso et de Maradi. Le programme a pour finalité l’amélioration des conditions de vie des populations et le développement économique des régions grâce à des citoyens impliqués. « L’ambition des du PACT est de faire des collectivités territoriales de ces deux régions des modèles en matière de gouvernance locale et de développement économique régional, à travers une meilleure fourniture des services socioéconomiques de base aux populations », a-t-il soutenu. Toutefois, il a évoqué quelques difficultés que rencontrent ces collectivités territoriales qui sont entre autres, la faible maitrise de la gestion du cycle de projet et la faible internalisation de la démarche et l’approche de mise en œuvre du volet investissement du programme. Il a aussi évoqué la lenteur dans le processus d’élaboration et de transmission des dossiers de microprojets par les CT et l’ANFICT ; la lenteur du processus de transfert des fonds par l’ANFICT aux CT ; le blocage du contrôle financier.

Pour M. Mahamadou Aminou Yacouba cet atelier revêt un caractère décisif dans la mesure où il constitue l’occasion pour amener les participants à internaliser la démarche et l’approche de mise en œuvre du volet investissement du Programme ; rendre les CT capables de présenter de bons dossiers de microprojets à l’ANFICT, entre autres. Il a enfin rassuré de la disponibilité de la coopération suisse à travers le Programme d’Appui aux collectivités territoriales à poursuivre son soutien à la région de Maradi pour le bien-être des populations à la base.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Niger, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here