Célébration de la journée internationale de la Croix Rouge et du Croissant Rouge : M. Ali Bandiaré invite tous les volontaires de la planète et les personnes de tous les horizons à nourrir une culture de la bonté

2
Célébration de la journée internationale de la Croix Rouge et du Croissant Rouge : M. Ali Bandiaré invite tous les volontaires de la planète et les personnes de tous les horizons à nourrir une culture de la bonté
Célébration de la journée internationale de la Croix Rouge et du Croissant Rouge : M. Ali Bandiaré invite tous les volontaires de la planète et les personnes de tous les horizons à nourrir une culture de la bonté

Africa-Press – Niger. Le monde entier commémorera Dimanche 08 Mai 2022 le 193ème anniversaire de la naissance du citoyen suisse Henry Dunant, initiateur et père fondateur de la Croix Rouge qui a consacré toute sa vie à l’action humanitaire. Le thème retenu cette année est : « Être Bons pour l’Humain ». A cette occasion, le président de la Croix-Rouge, M. Ali Bandiaré a livré un message dans lequel il alancé un appel à toutes les bonnes volontés pour soutenir la Croix-Rouge dans ses efforts de mobilisation financière afin qu’elle puisse atteindre le maximum de communautés affectées

Cette année encore, tout comme en 2020 et en 2021, le Mouvement Croix-Rouge a, selon M. Ali Bandiaré, décidé de ne pas organiser des festivités en raison non seulement de la pandémie du Covid-19 qui, malgré les moyens déployés, continue à se propager mais surtout en raison de la crise alimentaire et pastorale qui sévit actuellement dans notre pays. Le choix de ce thème se justifie,a-t-il indiqué, par l’ampleur des défis humanitaires auxquels notre monde fait face, défis qui interpellent l’humanité à être aimable envers les communautés affectées. Il s’agira, en d’autres termes, d’un appel lancé en direction du monde entier afin de saluer le dévouement, la compassion, le courage et les contributions des millions de volontaires qui fournissent de l’aide, des soins et des services vitaux aux personnes affectées par ces défis dans leurs communautés. Car, ces dernières années, pratiquement personne n’a été épargné par les crises et les catastrophes qui ont particulièrement touché les populations vulnérables, qu’il s’agisse de la pandémie de Covid-19, des effets du changement climatique ou des conflits armés. Au cours de ces périodes difficiles, a fait savoir le président de la Croix-Rouge, des centaines de milliers de nouvelles personnes ont rejoint les Sociétés nationales de la Croix Rouge et du Croissant-Rouge afin de devenir volontaires au sein de leur communauté. « A ce jour, notre vaste réseau de volontaires et de personnel rassemble désormais près de 100 millions de personnes », s’est réjoui M. Ali Bandiaré. Cette année, a-t-il expliqué, plus de 688 millions de personnes ont été assistées dans les interventions de lutte contre les catastrophes et d’autres situations d’urgence tandis que 125 autres millions ont bénéficié de services d’approvisionnement en eau potable etprès de 306 millions de personnes ont bénéficié d’activités de santé, et des millions d’autres ont pu accéder à des services de santé améliorés.Aussi, a-t-il soutenu, les volontaires ont apporté un soutien à plus de 33 millions de personnes afin d’améliorer leurs moyens de subsistance et leurs revenus ainsi que d’autres formes de soutien économique. Au Niger, a souligné le président de la Croix-Rouge, ce sont plus de 10.000 volontaires et plus de 500 employés du Mouvement Croix-Rouge qui veillent à ce que, chaque jour, l’institution tienne son engagement envers les populations en étant présents avant, pendant et après une catastrophe, une crise sanitaire ou un conflit.La célébration de cette journée intervient aussi dans un contexte caractérisé par une crise alimentaire et pastorale exceptionnelle en dépit de la pandémie du Covid-19 a ajouté M. Ali Bandiaré.

Ainsi, à l’issue de la dernière campagne agricole, il a été enregistré 6.430 villages déficitaires à plus de 50% pour une population estimée à 8.726 358 personnes. Si des mesures idoines ne sont pas prises à temps, a-t-il prévenu, les communautés vont durement être affectées, entrainant du coup une migration interne vers les centres urbains et une migration au-delà de nos frontières.C’est conscient de ce phénomène, a soutenu M. Ali Bandiaré, que le Mouvement international de laCroix-Rouge et du Croissant Rouge, l’un des plus vastes réseauxhumanitaires au Niger, a décidé d’appuyer les efforts du Gouvernement pour assurer aux ménages vulnérables affectés et à risque d’insécurité alimentaire, un meilleur accès à l’alimentation tout en initiant des actions de renforcement des capacités de leurs résiliences face aux changements climatiques.

Par Aïchatou Hamma Wakasso(onep)

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Niger, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here