Remise d’un don au Conseil national des personnes âgées : Un appui pour améliorer les conditions de vie des bénéficiaires

3
Remise d’un don au Conseil national des personnes âgées : Un appui pour améliorer les conditions de vie des bénéficiaires
Remise d’un don au Conseil national des personnes âgées : Un appui pour améliorer les conditions de vie des bénéficiaires

Africa-Press – Niger. Le ministre de la santé publique, de la population et des affaires sociales Dr. Illiassou Idi Mainassara a procédé, hier matin à Niamey, à la remise officielle d’un don au conseil national des personnes âgées de Dosso et aux auxiliaires à la retraite du ministère de la santé publique. Ce geste s’inscrit dans le cadre de la commémoration de la Journée personnes âgées placée sous le thème ‘’ repenser la protection des personnes âgées après la pandémie de la covid 19. D’une valeur de 3 958 500, le don est composé essentiellement de 110 sacs de riz de 25 kg, 55 cartons de savon de Marseille, 110 nattes en plastique, 110 bouilloires, 55 bidons d’huile de 5 litres, 35 sacs de mil de 50kg, 55 couvertures, 10 cannes et 9 ballots de moustiquaires imprégnées. Ce don vise à contribuer à l’amélioration des conditions de vie des bénéficiaires.

A cette occasion, le ministre de la santé publique, de la population et des affaires sociales, Dr. Illiassou Idi Mainassara, a rappelé que les Nations Unies considèrent comme personnes âgées, l’ensemble des hommes et des femmes qui ont atteint ou dépassé l’âge de 60 ans. Les personnes âgées constituent la frange la plus susceptible de développer la forme grave de la covid 19. Selon lui, ces personnes sont aussi une source d’inspiration pour les autres. C’est pourquoi, a souligné le ministre de la santé, que les autorités du pays accordent un intérêt particulier pour une mise en œuvre des politiques et des stratégies allant dans le sens d’améliorer les conditions de vie des populations en général et le bien-être des personnes âgées en particulier.

Poursuivant, il a indiqué que la personne âgée a vécu et accumulé de l’expérience, plus une bonne dose de philosophie et de sagesse. Eu égard à son statut social, cette personne mérite respect et considération et doit être ménagée tant du point de vue de sa santé que celui de ses besoins quotidiens.

Plusieurs actions ont été entreprises dont la création d’une direction nationale des personnes âgées et l’installation officielle du conseil national des personnes âgées et ses démembrements au niveau des régions, départements et communes, a ajouté Dr. Illiassou Idi Mainassara.

Le ministre de la santé a en outre relevé que dans toutes les sociétés, les personnes âgées constituent l’une des couches sociales les plus fragiles à cause de la spécificité de leur vulnérabilité. Aussi, la grande majorité d’entre elles est isolée, souvent victimes de maladies handicapantes comme les accidents vasculaires entrainant la paralysie des membres, des troubles de vision et de mémoire. C’est pourquoi, a-t-il dit, elles doivent bénéficier de soins de santé, d’une alimentation adéquate, d’un habillement décent et adapté, de transport et surtout d’affection de la part de leur entourage familiale en particulier et de la communauté en général.

Pour sa part, le président du conseil national des personnes âgées, M. Garba Oumarou a remercié les autorités, et rassuré que cet appui ira là où le besoin se fera sentir plus particulièrement chez les personnes les plus vulnérables.

 

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Niger, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here