L’excellence des relations entre Dakar et Tunis magnifiée

6
L’excellence des relations entre Dakar et Tunis magnifiée
L’excellence des relations entre Dakar et Tunis magnifiée

Africa-PressSenegal. L’ambassadrice du Sénégal en Tunisie, Ramatoulaye Bâ Faye, a magnifié mercredi l’excellence des relations d’amitié et de coopération entre Dakar et Tunis, reflétée selon elle par l’importance du volume de leurs échanges commerciaux.

“Ce sont des relations fraternelles et de coopération qui unissent le Sénégal et la Tunisie. Le volume des échanges reflète ces excellentes relations entre les deux pays. Le secteur privé a aussi contribué à la dynamique de ces relations entre nos deux pays”, a-t-elle indiqué.

La diplomate sénégalaise intervenait, depuis la capitale tunisienne, au cours d’une conférence de presse virtuelle organisée par des responsables tunisiens du projet “Agri-tech Tunisie”, conçu par la société tunisienne Stecia International et financé par l’Union européenne.

Selon la diplomate, le Sénégal et la Tunisie entretiennent des relations fraternelles et de coopération “fondées sur des valeurs partagées”.

Les deux pays coopèrent à travers de nombreux secteurs, notamment l’agriculture, l’enseignement supérieur, la culture, le commerce, etc.

Ramatoulaye Bâ Faye a insisté sur tout l’intérêt de renforcer les relations Sud-Sud dans les domaines prioritaires, comme l’agriculture, “un levier très puissant pour la croissance économique”.

Elle a en outre relevé le dynamisme du secteur privé des deux pays qui marque l’opportunité de la coopération sud-sud bénéfique aux deux pays.

Walid Gaddas, le directeur général de STECIA international, chargé de la mise en œuvre du programme, estime que le Sénégal offre de réels atouts pour

le démarrage du projet dans la sous-région.

“Nous avons pensé que le Sénégal offre plus d’opportunités pour le démarrage de ce projet dans la sous-région. Le Sénégal est un hub commercial dans la sous-région, politiquement stable et son secteur agricole connaît une transformation qui requiert de la technologie”, a-t-il expliqué.

Il a évoqué les “excellentes relations diplomatiques” entre les deux pays, “des liens historiques et commerciaux très forts, avec des échanges dans plusieurs secteurs”.

“Nous avons pensé que c’est plus facile de commencer par le Sénégal et aller vers d’autres zones”, a-t-il ajouté.

Selon un communiqué transmis à l’APS, le projet “Agri-tech Tunisie”, conçu par la société tunisienne STECIA International et appuyé par des partenaires, est financé par l’Union européenne.

Mis en œuvre par Expertise France, il vise à soutenir le renforcement, la structuration et la valorisation de l’écosystème de l’innovation et de l’entrepreneuriat.

“Agri-tech Tunisie” a pour ambition de développer une coopération Sud-Sud dans le secteur des technologies digitales pour l’agriculture, entre la Tunisie et les pays de l’Afrique de l’Ouest, avec le Sénégal comme première étape, selon la même source.

Elle ajoute que le projet permettra d’initier un partenariat gagnant-gagnant dans lequel le secteur agricole sénégalais pourra avoir accès aux dernières technologies disruptives et au savoir-faire des startups tunisiennes, pour améliorer sa durabilité et sa compétitivité sur le marché local, régional et international.

De son côté, le secteur de l’agri-tech tunisien pourra diversifier ses marchés et élargir sa présence en Afrique sub-saharienne, qualifiée par les spécialistes de “nouvelle frontière”.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here