Violences, calendrier, déviation de la vocation originelle: Les députés recommandent «vivement» des états généraux des Navétanes

1
Violences, calendrier, déviation de la vocation originelle: Les députés recommandent «vivement» des états généraux des Navétanes
Violences, calendrier, déviation de la vocation originelle: Les députés recommandent «vivement» des états généraux des Navétanes

Africa-Press – Senegal. Véritable creuset de talents, les Navétanes renvoyaient jadis, au-delà de l’étymologie du concept (hivernage), cette passion sénégalaise pour le football et la culture dans toutes ses composantes. Dans sa conception originelle, ces compétitions sportives, culturelles et citoyennes servaient de cadre pour les jeunes sénégalais de se retrouver le temps d’une saison (l’hivernage) afin de raffermir leurs liens, cultiver la citoyenneté et d’exprimer leur talent. Mais, depuis quelques décennies, le football a non seulement pris le pas sur les autres volets, mais les Navétanes sont devenus terreau de la violence.

Un diagnostic sans complaisance a été établi par les députés qui ont examiné, ce lundi 27 novembre 2023, le budget du ministère des sports dirigé par Lat Diop. En commission comme à la plénière, les parlementaires ont, à l’unanimité, admis que: «les Navétanes ont été déviées de leur objectif car saisonnières à l’origine, elles sont devenues permanentes, se tenant tout au long de l’année. Elles sont le terrain de prédilection de la violence qui touche même les hameaux les plus lointains». Les députés ont également déploré l’absence du volet culturel et de formation à la citoyenneté.

Ainsi, à la suite de ce diagnostic, les députés ont demandé une thérapie de choc susceptible de soigner le mal à la racine. Dans cette optique, il a été demandé au ministre Lat Diop de veiller à «l’encadrement rigoureux et sans concession» des Navétanes. Ils ont aussi recommandé «vivement» la tenue des états généraux des Navétanes. Accédant à cette demande des parlementaires, le ministre des sports annonce la tenue prochaine de concertations nationales «pour mieux encadrer cette activité».

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Senegal, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here