« Le secteur de la Santé malade d’une gestion nébuleuse : Quand j’interpellais le Président Macky Sall… » (Par Bougane Guèye Dany)

2
« Le secteur de la Santé malade d’une gestion nébuleuse : Quand j’interpellais le Président Macky Sall… » (Par Bougane Guèye Dany)
« Le secteur de la Santé malade d’une gestion nébuleuse : Quand j’interpellais le Président Macky Sall… » (Par Bougane Guèye Dany)

Africa-Press – Senegal. « Gérer c’est prévoir », dit l’adage. En août 2021, bien avant ces séries de troubles ayant entraîné des morts dans le secteur de la Santé, Bougane Guèye Dany , le leader du mouvement avait interpellé le président Macky Sall sur les faiblesses récurrentes qui asphyxient le secteur.

Cette alerte comme tombée dans l’oreille d’un sourd, est malheureusement plus que jamais d’actualité, avec ces morts récentes notées, et où le brave personnel de la Santé est injustement indexé.

Voici des questions, surtout, hors Covid-19, sur lesquelles Bougane avait voulu réveiller « le Lion qui dort »… Le temps est une donnée critique dans la gestion d’une crise, surtout quand il s’agit d’une crise sanitaire aussi contagieuse, violente que meurtrière

M. le Président, en terme de statistiques, est-ce que vous avez le pourcentage de sénégalais infectés au corona après s’être vacciné ? M. le Président, savez-vous que dans certains centres de santé à Dakar, les services de maternité ont été fermés pour laisser la place aux malades du Corona ?

Mr le Président, les zones tampons dans les centres de santé manquent de tout : Pas de matériel de réanimation, pas d’oxygène,z pas de masque à haute concentration, pas de manodétendeurs, pas de saturomètre et le pire c’est le manque d’équipements de protection individuelle du personnel de Santé.

M. le Président, savez-vous que ce brave personnel de Santé attend toujours leurs primes après des vacations dans les CTE en 2020 ? Les médecins, infirmiers, brancardiers, ambulanciers, techniciens de surface et laborantins sont acculés, démotivés, contaminés et périssent même dans cette 3émé vague.

M. le Président, savez-vous que du matériel respiratoire est loué à domicile par des privés sénégalais. Pourtant nos structures de santé manquent de matériel d’assistance respiratoire. Quel paradoxe !

M. le Président, quelle est la stratégie du ministère de la Santé et de l’action sociale en cas de saturation des hôpitaux et CTE ?

M. le Président, savez-vous que les résultats que nous recevons chaque jour ne sont pas ceux de la veille comme on le prétend ? Le laboratoire en charge des tests accuse, entre une semaine à 10 jours de retards dans la délivrance des résultats des tests Covid-19 ?

M. le Président, savez-vous que le Sénégal fait face à une autre pandémie plus violente que la Covid ?

M. le Président, savez-vous que la corruption, la surfacturation, les livraisons fictives et les détournements de deniers publics plombent tous les efforts de développement ?

Savez-vous M. le Président, que le comité Force Covid-19 dirigé par le Général François Ndiaye n’a rien vu sur les manigances, surfacturations et livraisons fictives concernant le matériel médical dans la lutte contre cette pandémie ?

M. le Président, savez-vous que les 250 lits d’hospitalisation exposés devant les caméras lors de la première vague de Covid n’ont pas été achetés comme on le prétend, mais plutôt empruntés à l’époque, à la société Ellipse Project, maître d’ouvrage des hôpitaux de Kaffrine, Sédhiou, Kédougou et Touba ? Allez savoir.

M. le Président, êtes-vous au courant qu’un de vos ministres lié à la gestion de la Covid-19 se serait offert deux villas aux Almadies et à Yoff ?

M. le Président, surveillez les positions de rente dans l’administration sénégalaise. De grâce Monsieur Président, sauvez le Sénégal de cette autre pandémie aussi meurtrière que la covid-19. Arrêtez cette industrie de la corruption entretenue avec la complicité de certains agents de l’administration.

Telles sont là, M. le Président de la République autant de questions que je voudrais vous poser suite à l’arrivée de cette troisième vague de covid-19 aussi meurtrière que dévastatrice.

Je vous remercie.
Bougane Gueye Dany
Président du Mouvement G.S.B

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Senegal, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here