le Premier ministre en guerre contre les “mauvais administrateurs scolaires”

5
le Premier ministre en guerre contre les “mauvais administrateurs scolaires”
le Premier ministre en guerre contre les “mauvais administrateurs scolaires”

Africa-PressTchad. Dans une note circulaire, signée le 2 septembre, le premier ministre de transition, Pahimi Padacké Albert, instruit les autorités en charge de l’éducation nationale de réduire le nombre des agents exerçant dans les administrations déconcentrées de l’éducation nationale.

L’objectif de cette opération consiste à augmenter le nombre des chargés des cours. Le ministère de l’Education nationale et de la promotion civique est le secteur qui regorge le plus d’agents de l’Etat mais, les écoles manquent d’enseignants.

Tel est le constat qui a amené le Premier de transition Pahimi Padacké Albert à prendre cette décision qui consiste à réduire le nombre des administrateurs.

Dans cette note, le Premier ministre fait savoir que les administrations déconcentrées absorbent de façon anormale le personnel enseignant. Ce qui laisse les salles de classe sans enseignant.

Dans les délégations, le PM demande que le nombre soit limité à 10, outre le délégué et le personnel de main d’oeuvre constitué de chauffeur et de planton.

Dans les inspections départementales de l’éducation, il demande qu’il y ait cinq à six agents par inspection. Dans les inspections de l’enseignement primaire, il souhaite qu’il y ait seulement cinq agents par inspection.

Enfin, dans les secteurs d’animation pédagogique, il exige seulement trois (3) agents. Pahimi Padacké Albert demande que la priorité soit accordée aux agents dont l’état de santé ne permet pas d’enseigner.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here