4 pays d’Afrique centrale dont le Tchad annoncent leur participation au premier Forum américano-africain sur l’énergie

5
4 pays d’Afrique centrale dont le Tchad annoncent leur participation au premier Forum américano-africain sur l’énergie
4 pays d’Afrique centrale dont le Tchad annoncent leur participation au premier Forum américano-africain sur l’énergie

Africa-PressTchad. Le premier Forum américano-africain sur l’énergie (USAEF), organisé par Energy Capital & Power (ECP), aura lieu du 9 au 10 décembre à Houston aux Etats-Unis.

Cet organisme informe à travers un communiqué de presse que le Tchad, le Congo, la République démocratique du Congo et la Guinée Equatoriale ont annoncé leur participation.

C’est un événement qui, selon les organisateurs, permettra de promouvoir les possibilités de partenariat, d’investissement et d’octroi de licences dans certains pays africains auprès d’opérateurs, de sociétés financières et de fournisseurs de services américains.

« La région d’Afrique centrale est dotée d’importants gisements de bauxite, de cobalt, de métaux du groupe platine et de minéraux stratégiques essentiels à la transition énergétique mondiale », relève le communiqué.


Pour l’organisateur Energy Capital & Power (ECP), le premier Forum américano-africain sur l’énergie (USAEF 2021) mettra en évidence les opportunités d’investissement et de partenariat dans la chaîne de valeur de l’énergie en Afrique et repositionnera les États-Unis comme le « principal partenaire de choix » pour les développeurs d’énergie africains.

Ainsi, informe le communiqué, le Tchad a confirmé la présence d’une importante délégation conduite par le président de la Chambre de commerce, d’industrie, d’agriculture, des mines et de l’artisanat, Ali Adji Mahamat Seid, accompagné du ministre du Commerce et de l’Industrie, Ali Djadda Kampard, du ministre du Pétrole et de l’Energie, Oumar Torbo Djarma, ainsi qu’une délégation de la Société nationale d’électricité (SNE) et de l’Agence nationale des énergies renouvelables (ADER).

Les trois autres pays ont annoncé la présence de leur ministre du secteur. “Abritant d’importantes richesses en minéraux et en ressources renouvelables, la région d’Afrique centrale détient la clé pour débloquer une transition énergétique mutuelle aux États-Unis et sur tout le continent”, déclare James Chester, directeur principal à l’ECP.

“Nous sommes honorés de confirmer la présence et la participation des principaux ministres africains de l’énergie qui peuvent témoigner des opportunités pour les investisseurs étrangers – ainsi que du soutien accru du gouvernement et de la facilité de faire des affaires – sur leurs marchés respectifs.

Parallèlement, les technologies et les capitaux américains serviront à accélérer les objectifs régionaux d’électrification et les initiatives en matière d’énergie propre.”

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here