Le volume des échanges entre la Türkiye et l’Afrique devrait atteindre les 45 milliards USD d’ici la fin de 2022

3
Le volume des échanges entre la Türkiye et l'Afrique devrait atteindre les 45 milliards USD d'ici la fin de 2022
Le volume des échanges entre la Türkiye et l'Afrique devrait atteindre les 45 milliards USD d'ici la fin de 2022

Traduit du turc par Alex Sinhan Bogmis

Africa-Press – Tchad. L’Afrique a occupé une place de choix dans le commerce extérieur de la Türkiye au cours des 20 dernières années. Le volume des échanges avec le continent devrait atteindre les 45 milliards de dollars en 2022.

Selon le ministère du Commerce de la Türkiye, les mesures prises pour accroître les relations commerciales et d’investissement avec les pays africains portent leurs fruits.

Dans le cadre des efforts d’Ankara pour diversifier les marchés d’exportation, l’Éthiopie, l’Afrique du Sud, le Nigeria, la Libye et l’Égypte figurent parmi les « pays cibles » déterminés pour la période 2022-2023.

En 2022, 24 foires ont été organisées dans des pays africains. Une délégation commerciale générale a également effectué une visite sur le continent.

Le développement des relations commerciales et économiques avec l’Afrique a été un objectif important de la politique de commerce extérieur de la Türkiye au cours des 20 dernières années. Le pays a lancé en 2003 la « Stratégie pour le développement des relations commerciales et économiques avec l’Afrique ».

Ankara a établi des contacts bilatéraux et multilatéraux de plus en plus fréquents avec les pays africains. Outre les visites officielles bilatérales, les relations avec la région ont été renforcées grâce aux sommets de partenariat Türkiye-Afrique initiés en 2008 et aux forums économiques et commerciaux Türkiye-Afrique organisés depuis 2016. Le dernier Forum a connu la participation des participants de de 45 pays, de 4 organisations régionales, 38 participants de haut niveau.

En outre, le Forum économique et commercial Türkiye-CEDEAO a été organisé à Istanbul en 2018 afin d’améliorer les relations avec la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), dont 15 pays d’Afrique de l’Ouest sont membres.

La Türkiye compte des ambassades dans 43 pays d’Afrique, dont 31 avec des conseillers commerciaux. 37 pays africains abritent des ambassades turques. En outre, Turkish Airlines affrète des vols directs vers de nombreuses destinations sur le continent.

La présence d’entreprises turques en Afrique est l’un des facteurs les plus importants contribuant à l’approfondissement des relations avec l’Afrique. 45 mécanismes de conseils d’affaires ont été établis entre la Türkiye et les pays africains.

Ankara a conclu des accords de coopération commerciale et économique avec 48 pays africains, des accords de promotion et de protection mutuelles des investissements avec 32 pays, des accords visant à éviter la double imposition avec 16 pays et des accords de libre-échange avec 5 pays (Maroc, Tunisie, Égypte, Île Maurice, Soudan).

Les sociétés turques ont accru leurs activités en Afrique subsaharienne au cours des dix dernières années. La Türkiye est devenu l’un des pays comptant le plus grand nombre d’entreprises contractantes sur la quasi-totalité du continent.

En 2003, les exportations de la Türkiye vers le continent africain s’élevaient à 2,1 milliards de dollars et la part du continent dans les exportations totales de la Türkiye était de 4,5 %. Ces exportations ont augmenté pour atteindre 21,2 milliards de dollars en 2021. La part du continent dans les exportations de la Türkiye en 2021 est passée à 9,4 %. Le volume du commerce extérieur vers le continent est passé de 3,7 milliards de dollars en 2003 à 29,4 milliards de dollars en 2021.

Au cours de la période janvier-août de cette année, les exportations vers le continent africain ont augmenté de 28,7 % par rapport à la même période de l’année précédente pour atteindre 16,7 milliards de dollars, tandis que les importations ont augmenté de 22,8 % pour atteindre 6,3 milliards de dollars. Le volume total du commerce extérieur était de 23 milliards de dollars. L’excédent du commerce extérieur a augmenté de 32,4 % par rapport à la même période de l’année précédente et a atteint 10,4 milliards de dollars.

Les exportations de services Turquie-pays africains hors tourisme étaient de 15,3 milliards de dollars en 2013 et ont atteint 21,2 milliards de dollars en 2021. En juillet de cette année, cette valeur était de 14,7 milliards de dollars. Le volume du commerce des services était de 21,5 milliards de dollars en 2013, de 29,4 milliards de dollars en 2021 et de 20,1 milliards de dollars en juillet de cette année.

À la fin de l’année dernière, 88 entreprises turques opéraient sur le continent africain, et les investissements de ces entreprises sur le continent africain ont atteint environ 1,7 milliard de dollars. Dans le secteur des contrats, 1777 projets d’une valeur de 82,8 milliards de dollars ont été entrepris sur le continent africain jusqu’à présent. Selon la répartition régionale, 56 milliards de dollars (1330 projets) en Afrique du Nord et 26,7 milliards de dollars (447 projets) en Afrique subsaharienne ont été entrepris.

Le continent africain est également l’une des destinations les plus importantes pour la Türkiye en termes d’exportation de services éducatifs. Alors qu’au cours de l’année académique 2013-2014, la Türkiye accueillait 5 mille 423 étudiants de 50 pays du continent africain pour l’enseignement supérieur, ce chiffre est passé à 36 mille 957 pour l’année académique 2020-2021.

Le continent africain est devenu un marché important pour le secteur de la santé en Türkiye. Les pays africains qui ont envoyé le plus de patients en Türkiye sont la Libye, la Somalie, l’Égypte, le Maroc, le Nigeria et l’Algérie.

Le continent africain est également important pour les services de transport de la Türkiye. En termes de valeur, 88 % des exportations turques vers l’Afrique sont réalisées par voie maritime et 7 % par voie aérienne.

Depuis la fin de l’année 2021, les secteurs de l’industrie métallurgique de base (680,7 millions de dollars), de la fabrication de textiles et de vêtements (330,1 millions de dollars), de la production et de la distribution d’électricité, de gaz, de vapeur et de systèmes de ventilation (267,4 millions de dollars) et du commerce de gros et de détail (238,5 millions de dollars) occupent le devant de la scène.

La Türkiye a pris sa place parmi les pays les plus présents sur le continent africain ces dernières années en suivant une politique d’ouverture. Les relations économiques et commerciales devraient continuer à se développer dans les années à venir et le volume des échanges avec le continent africain devrait dépasser 45 milliards de dollars d’ici 2022.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Tchad, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here