le président de l’ANGE annonce le chronogramme du processus électoral

1
le président de l’ANGE annonce le chronogramme du processus électoral
le président de l’ANGE annonce le chronogramme du processus électoral

Africa-Press – Tchad. A cette occasion, le président de l’ANGE, Ahmed Bartchiret a ainsi « posé les jalons d’une collaboration qui se veut franche, fructueuse et responsable, selon le président de l’ANGE ».

En effet, l’organisation des élections, qu’elles soient locales, législatives, sénatoriales ou présidentielles, doit tenir compte de nombreux paramètres à la fois endogènes et exogènes, des facteurs humains et naturels et ce, au-delà des questions techniques et financières.

La transition de 24 mois, décidée par consensus au Dialogue national inclusif et souverain (DNIS), devant prendre fin le 10 octobre 2024, au-delà de cette date, le Tchad tombera dans un vide juridique, synonyme d’un chaos prévisible. Il est donc impératif de tenir les élections avant le 10 octobre prochain.

Ainsi, l’ANGE a arrêté un chronogramme qui s’articule notamment autour des points ci-après:

du 06 au 15 mars 2024: dépôt des candidatures à l’élection présidentielle ;

le 24 mars 2024: publication des listes des candidats retenus par le Conseil constitutionnel ;

du 14 avril au 4 mai 2024: campagne électorale pour le premier tour de l’élection présidentielle ;

le 6 mai 2024: tenue du premier tour de l’élection présidentielle ;

le 21 mai 2024: proclamation des résultats provisoires du premier tour ;

le 5 juin 2024: proclamation des résultats définitifs par le Conseil constitutionnel ;

du 6 au 20 juin 2024: campagne pour le deuxième tour de l’élection présidentielle;

le 22 juin 2024: deuxième tour de l’élection présidentielle ;

le 7 juillet 2024: proclamation des résultats provisoires ;

le 20 juillet 2024: proclamation des résultats définitifs du deuxième tour par le Conseil constitutionnel.

Cela dit, la publication des listes électorales et la convocation du corps électoral seront faites conformément aux dispositions du code électoral. A cet effet, l’ANGE invite donc les acteurs politiques à se préparer à cette compétition, dans le respect de la Constitution et du Code électoral.

Pour sa part, l’institution s’engage à prendra toutes les dispositions nécessaires pour l’acquisition du matériel électoral, assurer la formation des agents électoraux ainsi que le déploiement des équipements électoraux.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Tchad, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here