Le Tchad cherche le soutien financier du Qatar

4
Le Tchad cherche le soutien financier du Qatar
Le Tchad cherche le soutien financier du Qatar

Africa-PressTchad. Le président du Conseil militaire tchadien Mahamat Idris Déby s’est envolé dimanche pour le Qatar pour une visite de plusieurs jours. Une rencontre doit notamment avoir lieu avec l’Emir Tamin Ben Hamad Al-Thani.

Plusieurs ministres se trouvent déjà à Doha pour des discussions. Le Tchad compte sur l’émirat pour l’aider financièrement, mais il pourrait aussi jouer un rôle dans le processus politique.

Parmi les ministres déjà présents à Doha, Chérif Mahamat Zène, le chef de la diplomatie, et celui des finances, Tahir Hamid, mènent des entretiens depuis jeudi.

Le premier volet de cette visite est en effet économique : le Tchad a besoin d’argent pour financer le coût de la transition et de son dialogue national. La feuille de route adoptée par le gouvernement nécessite 841 milliards de francs CFA, soit 1,3 milliard d’euros.

Par ailleurs, le Fonds monétaire international a exhorté cette semaine les créanciers privés du pays à s’engager dans la restructuration de sa dette, et il se trouve que le Qatar est le principal actionnaire de Glencore.

Le courtier anglo-suisse de matières premières est propriétaire de champs pétroliers au Tchad, et à la tête d’un groupe de prêteurs auquel Ndjamena doit plus d’1 milliard d’euros.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here