Présidentielle au Tchad : l’enrôlement des électeurs a-t-il dérapé ?

9
Présidentielle au Tchad : l’enrôlement des électeurs a-t-il dérapé ?
Présidentielle au Tchad : l’enrôlement des électeurs a-t-il dérapé ?

Africa-PressTchad. L’enrôlement biométrique des électeurs était censé apporter un gage de transparence et de qualité à la prochaine élection présidentielle. Mais, à quelques jours du premier tour du 11 avril, ce sont les problèmes d’acheminement et des soupçons de fraudes qui retiennent l’attention.

La Commission électorale nationale et indépendante (Ceni) a-t-elle délivré des cartes d’électeurs à des Tchadiens mineurs ? Selon plusieurs documents que Jeune Afrique a pu consulter, des cas d’enrôlement biométrique d’enfants n’ayant pas atteint l’âge légal du droit de vote (18 ans) ont en tout cas été constatés, notamment dans le département de Biltine (région de Wadi Fira, dans l’est du pays et à la frontière avec le Soudan).

Sur plusieurs récépissés d’inscription sur les listes électorales dont JA a obtenu copie (voir ci-dessous), les photographies des enrôlés sont en effet celles d’adolescents ou de jeunes garçons. Or, ces clichés ont, selon nos sources, été pris le jour même de leur enrôlement dans un bureau de vote. On peut d’ailleurs observer que le fond des photographies est le même pour chacune. Les dates de naissance indiquées (2001 ou 2002, chaque fois le 1er janvier) ne semblent pas correspondre avec l’âge réel des jeunes garçons.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here