une tentative de marche empêchée par les forces de l’ordre

2
une tentative de marche empêchée par les forces de l’ordre
une tentative de marche empêchée par les forces de l’ordre

Africa-Press – Tchad. L’appel à la marche, lancé par le parti politique de l’opposition le Rassemblement pour la Justice et l’Egalité au Tchad (RAJET) de ce 25 novembre 2021, a été empêché par un déploiement massif des forces de l’ordre.

Le RAJET a convié les militants, les sympathisants, les partisans, les personnes apolitiques, les leaders des partis politiques, des associations civiles et des droits de l’Homme, à une marche pacifique de soutien à la population de Faya.

Le point de convergence des manifestants pacifiques, à côté du stade Andjari de 8ème arrondissement non loin de l’hôtel Kempeski, a été investi ce jeudi très tôt par les éléments du Groupement mobile d’intervention de la police (GMIP), empêchant ainsi tout regroupement de plus de deux personnes.

Actuellement, le calme prévaut dans le secteur et les habitants riverains vaquent normalement à leurs activités. Une tentative de rassemblement de quelques militants a été rapidement dispersé par les forces de l’ordre.

« Cet appel vibrant est un bouclier pour la répression de la population de Faya. À cette occasion, nous demandons à toutes les personnes éprises de valeurs républicaines, de nous joindre pour exprimer leur soutien.

Aucun État normal ne laisse une partie de sa population traînaillée et traumatisée par des répressions, pour avoir réclamé un droit civique », déclare le président de RAJET, Ordjei Abderahim Chaha.

Cet appel à la marche de RAJET est soutenu par la plateforme Wakit Tamma, regroupant l’opposition et la société civile hostile à l’actuel pouvoir en place au Tchad.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Tchad, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here