Afrique : la BAD a émis une obligation thématique d’un coût de 100 millions USD pour rendre opérationnelle le projet « Nourrir l’Afrique » jusqu’à 2029

5
Afrique : la BAD a émis une obligation thématique d’un coût de 100 millions USD pour rendre opérationnelle le projet « Nourrir l’Afrique » jusqu’à 2029
Afrique : la BAD a émis une obligation thématique d’un coût de 100 millions USD pour rendre opérationnelle le projet « Nourrir l’Afrique » jusqu’à 2029

Africa-Press – Togo. La Banque africaine de développement (BAD) a émis, le 14 septembre 2022, une obligation thématique d’un montant de 100 millions de dollars américains, arrivant à échéance en septembre 2029, soit une maturité de sept (7) ans.L’obligation est destinée à l’une de ses cinq grandes priorités opérationnelles, « Nourrir l’Afrique ».

La décision intervient après que la BAD a été notée Aaa/AAA/AAA/AAA par les plus grandes agences mondiales de notation (Moody’s/S&P/Fitch/Japan Credit Rating) avec, perspectives stables.

En effet, cette nouvelle émission a été arrangée par Citigroup Global Markets Limited et vendue sous forme de placement privé à un seul investisseur japonais, Norinchukin Bank, qui soutient activement les secteurs de l’agriculture, de la pêche et de la foresterie.

Grâce à cet investissement dans l’obligation thématique « Nourrir l’Afrique » de la Banque africaine de développement, l’investisseur entend soutenir les initiatives de la Banque et contribuer à accroître la production alimentaire en Afrique.

A cet effet, la BAD rappelle que, depuis 2015, elle a émis des obligations thématiques liées aux cinq priorités opérationnelles de sa stratégie décennale appelées le « Top 5 » , afin de financer des projets liés à chacune des « Top 5 ». Cette obligation thématique est destinée à soutenir la priorité stratégique « Nourrir l’Afrique ».

La Banque s’efforcera de consacrer un montant égal au produit net de l’émission à des projets qui visent à faire avancer cette priorité, conformément à sa politique de prêts.

Dans le cadre de sa priorité « Nourrir l’Afrique », la Banque africaine de développement veut réduire la pauvreté en Afrique, mettre un terme à la faim et à la malnutrition, faire de l’Afrique un exportateur net de denrées alimentaires et porter le continent au sommet des chaînes de valeur orientées vers l’exportation, dans lesquelles elle possède un avantage comparatif.

Agnès KAYEMBE

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Togo, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here