Togo: les propositions du PPI contre la vie chère

7
Togo: les propositions du PPI contre la vie chère
Togo: les propositions du PPI contre la vie chère

Africa-PressTogo. Le Parti du Peuple et d’Intégrité (PPI) propose au gouvernement togolais des pistes pour sortir la population de la cherté de la vie. Ce parti politique a tenu mardi à Lomé, une conférence de presse sur le sujet. Plusieurs propositions ont été formulées par les responsables du PPI.
Les propositions du PPI vont de l’augmentation du pouvoir d’achat des togolais à l’augmentation des salaires dans les secteurs appropriés. Passant par la hausse du niveau du SMIG qui devrait être relevé à 50000 Fcfa au minimum.
« En cette période de vie chère, si ce programme existait, beaucoup de nos compatriotes chômeurs auraient un pouvoir d’achat. Le PPI tient à travers cette rencontre à rappeler comment sa politique est une solution aux problèmes que traverse le pays. Les préoccupations de notre parti sont d’actualité et visent à conduire le peuple togolais sur la voie de la prospérité à travers une programmation tangible du niveau de vie », a affirmé Zato Kadambaya, le président du PPI.
M. Kadambaya et ses collaborateurs proposent aussi qu’une allocation de chômage soit accordée pour une durée de 24 mois à toute personne ayant perdu son emploi et aux étudiant ayant obtenu un diplôme valide qui ont cumulé 6 mois sans emploi.
Par ailleurs, le PPI demande de mettre fin à la discrimination d’âge pour les recrutements dans la fonction publique et dans le département d’études supérieures. Un système qu’il considère comme une pratique contre les pauvres.
PPI et les discussions de la CNAP
Au-delà des propositions faites, le PPI est revenu sur l’actualité politique. Précisément sur les discussions au sein du Concertation Nationale des Acteurs Politiques (CNAP) pour trouver de meilleures stratégies pour mieux organiser les échéances électorales dans un consensus.
M. Kadambaya dit suivre avec une attention particulière ces discussions. Toutefois, il lance un appel à tous les acteurs de ce cadre de discussions.
Pour ce parti , les grands dialogues politiques qui ont réussi ont toujours visé « l’intérêt de la nation et non les calculs politiciens d’intérêts immédiats ».
Le parti appelle ainsi les participants aux discussions à transcender les contingences immédiates pour préserver l’intérêt général.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here