Monde : les cours de blé devraient augmenter de 40% cette année

3
Monde : les cours de blé devraient augmenter de 40% cette année
Monde : les cours de blé devraient augmenter de 40% cette année

Africa-Press – Cameroun. La guerre en Ukraine a provoqué un choc majeur sur les marchés des produits de base et a modifié la physionomie des échanges, de la production et de la consommation dans le monde.Dans une étude publiée par la Banque mondiale, il est indiqué que cette hausse de prix des produits de première nécessité qui s’observe sur le marché devrait rester ainsi au cours des deux prochaines années.

Selon les prévisions, les cours du blé devraient augmenter de plus de 40 % et atteindre un niveau record en valeur nominale cette année, ce qui pénalisera les économies en développement qui dépendent des importations de blé, notamment en provenance de Russie et d’Ukraine.

D’après cette étude de la Banque mondiale, la hausse des prix de l’énergie au cours des deux dernières années a été la plus importante depuis la crise pétrolière de 1973. Celle des matières premières alimentaires dont la Russie et l’Ukraine sont de grands producteurs et des engrais dont la production dépend du gaz naturel n’a jamais été aussi forte depuis 2008.

Les prix de l’énergie vont probablement grimper de plus de 50 % en 2022 avant de baisser en 2023 et 2024.

S’agissant des biens non énergétiques, notamment les produits agricoles et les métaux, ils devraient augmenter de près de 20 % en 2022, puis diminuer également au cours des années suivantes.

Cependant, la Banque mondiale note que les prix des produits de base devraient rester bien supérieurs à la moyenne des cinq dernières années et, en cas de guerre prolongée ou de nouvelles sanctions contre la Russie, ils pourraient devenir encore plus élevés et plus volatiles que ce qui est actuellement prévu.

Mitterrand MASAMUNA

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Cameroun, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here