Le prototype de la moto-jet volante Speeder a réussi son premier vol

7
Le prototype de la moto-jet volante Speeder a réussi son premier vol
Le prototype de la moto-jet volante Speeder a réussi son premier vol

Africa-Press – Cameroun. En développement depuis 2019 aux Etats-Unis, le Speeder est un adav à turboréacteurs que l’on chevauche en position allongée. Ses concepteurs promettent qu’il sera aussi facile à piloter qu’une moto classique.

Si les motojets que pilotent les Scout troopers dans Star Wars vous ont fait rêver, vous allez adorer ce qui va suivre. La société américaine JetPack Aviation vient d’effectuer le premier vol expérimental de son prototype de moto volante baptisée Speeder. Futura vous avez fait découvrir ce projet un peu fou lancé en 2019. Il s’agit d’un adav (aéronef à décollage et atterrissage verticaux) qui est propulsé par des mini-turbines censées lui permettre de voler à 240 km/h.

Le pilote est installé en position allongée avec des commandes au guidon et un large écran de contrôle. L’engin est auto stabilisé ce qui, assure Jetpack Aviation, le rendra aussi facile à manœuvrer qu’une moto. Le Speeder pourrait atteindre jusqu’à 4.500 mètres d’altitude pour une autonomie maximale annoncée de 30 minutes. Sa capacité de charge utile est de 113 kg.

Les quatre turboréacteurs peuvent carburer au kérosène ou au diesel. JetPack Aviation a prévu deux versions de la Speeder. La première dénommée Ultralight Version se destine à un usage récréatif et disposera de quatre turboréacteurs. Sa vitesse maximale sera bridée à 100 km/h et elle ne pourra pas emporter plus de 18 litres de carburant. En revanche, on pourra l’utiliser sans licence de pilote. Le second modèle Experimental Version sera équipé de cinq turboréacteurs et proposera les performances maximales annoncées. Mais il faudra une licence de pilote pour l’utiliser.

Plus de 320.000 euros pour cette moto volante

Le prototype que l’on voit voler dans cette vidéo est encore loin de la version finale et l’essai a été conduit sans pilote. Mais il a permis de valider les capacités du Speeder à voler en stationnaire, tourner, se déplacer dans diverses directions et se stabiliser. Un deuxième prototype est en cours d’assemblage et devrait prendre les airs d’ici la fin de l’été. Selon JetPack Aviation, sa moto volante sera l’adav pilotable le plus petit et le plus rapide du marché.

Outre les loisirs, il se destine à des applications de transport de fret, d’interventions médicales d’urgence mais aussi à des missions militaires. Comme on pouvait s’y attendre, le coût d’acquisition est élevé : 380.000 dollars (322.400 euros au cours actuel). Seulement 20 exemplaires seront vendus pour un usage récréatif, le reste de la production étant réservé aux clients militaires et gouvernementaux. Le Speeder est disponible en précommande moyennant 10.000 dollars d’acompte. Sa date de commercialisation n’est pas encore connue.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Cameroun, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here