l’artiste « Beachman Handicapable » a enflammé la scène de l’alliance française de Bangui

5
RCA : l’artiste « Beachman Handicapable » a enflammé la scène de l’alliance française de Bangui
RCA : l’artiste « Beachman Handicapable » a enflammé la scène de l’alliance française de Bangui

Africa-PressCentrAfricaine. Le samedi 9 octobre 2021, l’artiste Centrafricain Beachman Handicapable avait enflammé la scène de l’alliance française de Bangui avec son nouveau clip spectaculaire dénommée « Tristan ».

En partenariat avec l’alliance française de Bangui et la Mission Logistique Française, l’artiste Beachman l’Handicapable à profiter de l’occasion pour présenter son nouveau clip: « Tristan », et profiter de la même occasion pour remercier l’Alliance française qui lui a fait un accueille chaleureux de son retour des jeux paralympiques de Tokyo et son parrainage, ainsi que la Mislog qui ne cesse de l’aider dans ses différentes activités.

De la même occasion, il annonce la journée du 03 décembre, qui est une journée des personnes handicapées. L’athlète KANGBAZOU Gaël, qui lui aussi avait pris part aux jeux paralympiques de Tokyo parmi les handicapés, a été présenté aux spectateurs ainsi que sa famille. Des trophées ont été remis aux meilleurs artistes centrafricaines, entre autre Beachman, Chégué-Central, et certains qui sont absents tels que Losseba, Ozaguin et bien d’autre.

Pour le Directeur de l’alliance française de Bangui, Monsieur François Wittersheim qui ne cesse de rappeler l’importance de ce lieu culturel en RCA, l’alliance française est un lieu où se rassemble toute la jeunesse centrafricaine. C’est une maison des artistes, une maison de la culture, une maison où se fait la formation des plus jeunes aux plus âgés…, en un mot un endroit indispensable pour le pays.

En prenant la parole, le commandant Éric de la Mislog française tenait à remercier le public qui a assisté à la scène. D’après lui, la Mislog française est extrêmement fière d’avoir participé au côté de l’alliance française à cet événement parce que de telle sorte ils ont l’impression d’aider à promouvoir la culture centrafricaine, la jeunesse banguissoise.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here