Le vice-président de la Banque mondiale pour l’Afrique de l’Ouest et Centre est attendu à Bangui

4
Le vice-président de la Banque mondiale pour l’Afrique de l’Ouest et Centre est attendu à Bangui
Le vice-président de la Banque mondiale pour l’Afrique de l’Ouest et Centre est attendu à Bangui

Africa-PressCentrAfricaine. Une visite du vice-président de la Banque mondiale en charge de l’Afrique de l’Ouest et du Centre est prévue du 12 au 17 septembre 2021 dans la zone Cemac.

L’objectif de cette visite est de discuter avec les autorités centrafricaines et des partenaires au développement sur le financement de cette institution afin de soutenir ces pays de la CEMAC. Cette visite intervient dans un marqué par la pandémie de Covid-19 et la situation sécuritaire encore volatile.

Le vice-président pour l’Afrique centrale et de l’ouest au sein du groupe de la Banque Mondiale Ousmane Diagana, est attendu en zone CEMAC où il visitera notamment le Cameroun et la République Centrafricaine, a-t-on appris d’un communiqué de l’institution.

Le passage dans le premier pays est prévu sur la période allant du 12 au 15 septembre et la deuxième étape de son voyage suivra en RCA jusqu’au 17 septembre.

Selon le programme, des rencontres officielles, des discussions avec la société civile et les partenaires au développement sont prévues. Le vice-président Diagana et sa délégation participent à une table ronde sur le financement du développement. La nature des questions de fonds qui seront discutées avec les autorités n’a pas été dévoilée.

« Cette visite fait suite au sommet extraordinaire des chefs d’Etat de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) et vise à réaffirmer l’engagement de la Banque mondiale dans la zone afin d’accompagner les gouvernements à mettre en œuvre les réformes et les investissements nécessaires pour une reprise verte, résiliente et inclusive », peut-on lire dans le communiqué.

Les premiers projets de développement de la Banque mondiale en zone CEMAC remontent à 1967. L’institution était intervenue notamment au Cameroun et au Congo dans le cadre de projets agricoles.

Depuis lors, on relève 527 projets dans la sous-région, dont 341 ont été achevés et 56 abandonnés. Actuellement 95 projets sont en cours de réalisation et 35 projets sont proposés. A ce jour, les engagements nets de la Banque mondiale dans les pays de la sous-région s’élèvent à plus de 5 milliards.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here