VLADIMIR TITORENKO, AMBASSADEUR RUSSE A BANGUI OUTREPASSE-T-IL SES PREROGATIVES ?

6
VLADIMIR TITORENKO, AMBASSADEUR RUSSE A BANGUI OUTREPASSE-T-IL SES PREROGATIVES ?
VLADIMIR TITORENKO, AMBASSADEUR RUSSE A BANGUI OUTREPASSE-T-IL SES PREROGATIVES ?

Africa-PressCentrAfricaine“L’ambassadeur de la Russie en Centrafrique, Vladimir Titorenko ne laisse que deux choix à François Bozizé, se rendre ou être neutralisé et cela fait réagir. Cela montre finalement que Moscou se sent chez elle en Centrafrique” dit Antoine Glaser DW 30/03/2021

Centrafricains, face à la Russie et à Wagner

Jouez l’Unité nationale.

Vladimir Titorenko est né le 6/08/1958. C’est un spécialiste des questions relatives aux “nouveaux défis”. Il parle le français, l’anglais et l’arabe. Il a été ambassadeur en Irak, en Algérie et au Quatar.

Ces nouveaux défis vus de Moscou sont : l’assassinat des trois journalistes russes le 3/07/2018 en RCA. Ils enquêtaient sur la présence des mercenaires de Wagner dans ce pays; la mise en œuvre de l’accord de coopération militaire Russie/RCA signé le 22 août 2018.

Le 19 mars 2021, M Titorenko ajoute sur Youtube que: “La Russie contribue à l’effort international pour rétablir la paix et la stabilité dans ce pays. La RCA est source de dangers pour la région et la sous-région. C’est pourquoi la Russie a décidé de contribuer..”

Les défis vus du côté de Joe Biden sont différents: ” l’heure est à l’épreuve. Nous sommes confrontés à une attaque contre notre démocratie et la vérité, à un virus qui fait rage, à des inégalités croissantes, à la douleur cinglante du racisme systémique, à la crise climatique. Ne serait-ce qu’un seul de ces problèmes constituerait un défi de taille. Mais le fait est que nous devons les affronter tous en même temps. C’est la plus grande responsabilité que cette nation ait jamais eu à assumer. Nous allons être mis à l’épreuve.”

C’est par l’Unité que les Centrafricains sortiront de la tyrannie que la Russie et Wagner leur imposent. Le “Koudoufarisme” et le nomadisme politique en RCA sont néfastes non seulement pour la démocratie mais aussi pour l’Unité, héritage de Barthélémy Boganda, père de l’indépendance de la RCA. Le COD 2020 doit la renforcer en son sein.

A G Dologuélé cité nommément veut aller voir Titorenko pour dénoncer son ingérence dans la politique centrafricaine. Il faut éviter. La stratégie de la Russie est de briser toute “coalition” en face d’elle par tous les moyens. C’est au COD 2020 de porter ce “combat” collectivement auprès Etats de la région, de l’UE, de l’UA de l’ONU de tous les pays libres.

M Gouandjika Fidèle avait dit :”Nous n’avons pas touché F Bozizé. C’est un ancien chef d’Etat”. Les Russes et les mercenaires Wagner ont déjà condamné Bozizé à la mort. Il ne reste plus qu’à créer les conditions pour le faire. La communauté internationale sera complice.

M Titorenko prédit que ce sont les FACA qui porteront la honteuse responsabilité d’assassiner leur ancien CEMA. Il dit que la Russie contribue à l’effort de la communauté internationale pour rétablir la paix en RCA. C’est ainsi que ses alliés sont associés à ces crimes.

Le Tchad n’est pas capable ou peut-être ne veut pas aider le gouvernement centrafricain à sécuriser de son côté la zone frontière où il y a beaucoup de mercenaires, où il y a les routes par lesquelles passent les armes et les personnes.

Le Tchad est faible ? Déby s’appuie sur son expertise militaire. “Je suis de formation militaire. Ce n’est un secret pour personne. Quel est le camp qui héberge des terroristes? Qui recrute des mercenaires et qui veut déstabiliser tous les pays du Sahel?”

Un communiqué gouvernental du Tchad du 3/04/2021 dit que “l’ambassadeur (Titorenko) outrepasse ses prérogatives de diplomate accrédité auprès de la RCA et s’arroge le droit de gérer les relations entre le Tchad et la RCA.”

Les charges régaliennes à la charge exclusive des Etats.

Chaque Etat d’Afrique noire devrait être autonome en termes de défense nationale. En même temps, être prêt à intégrer une force supranationale en cas de menace. Malheureusement certains pays sont « affaiblis » par la Françafrique et la Russie et Wagner.

En fixant la fin des opérations militaires russes en RCA entre Mai et Juin, M Titorenko dévoile ses cibles en RCA : les rebelles qu’il qualifie de “bandits”, la classe politique. La rébellion en RCA est née de la mal gouvernance dans le Nord et des mercenaires opportunistes.

Contrairement à la propagande russe en RCA, les rebelles ne sont pas des “bandits” Selon le Général Zoundéko du RPRC “Je suis de la Vakaga. Nous vivons dans l’insécurité. C’est ce qui nous a poussé à faire l’autodéfense puis devenir rebelles”. RNL 10/06/2016.

“Nous sommes rentrés en rébellion pour que le gouvernement construise des routes praticables en toutes saisons entre Bangui et la Vakaga”. C’est la deuxième revendication du Général Zoundéko.

Troisième revendication de Zoundéko, “Nous n’avons pas accès à l’éducation. Si aujourd’hui je balbutie quelques phrases en français et que mon message passe, c’est parce que je suis allé à l’école. Mes enfants ne fréquentent pas l’école quel sera leur avenir?”

Enfin, Zoundéko revendique le droit aux soins. “Nous n’avons pas accès à l’hôpital où nos mamans puissent accoucher paisiblement. C’est tout ça qui nous ont poussés à prendre les armes” conclu le général humaniste.

Le 11/02/2017 une colonne rebelle du MPC/FPRC se rendait à Bambari pour déloger l’UPC d’Ali Darassa. “Un hélicoptère de combat de la Minusca a détruit plusieurs véhicules lors de cette intervention et a tué le général J Zoundeko, chef d’état-major de la coalition”. RFI 12/2/2017

Si les Centrafricains sont rentrés en rébellion ou en révolte, c’est un sentiment d’indignation et réprobation face à une mauvaise gouvernance. La réponse est politique et non militaire ni des empoisonnements. La communauté internationale a le devoir d’intervenir rapidement avant qu’il ne soit trop tard.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here